Baroque/Neo-Baroque
Actualités / 16 mars 2022

Séminaire Philixte Le vendredi 18 mars 2022 de 14h à 18h (AZ.4.103) Le discours sur le baroque a gagné de l’importance et de l’intensité. Expositions, publications, et les colloques ont mis en lumière divers aspects esthétiques, culturels et sociaux de la culture contemporaine dont les racines ou le premier traitement intensif remontent à la période baroque. L’âge baroque se caractérise par une production particulièrement exubérante. Par ailleurs, les parallélismes entre la période baroque et l’époque contemporaine ont été soulignés au point de créer une catégorie propre, le « néo-baroque ». Les publications récentes mettent l’accent sur un « néo-baroque » dans les objets d’aujourd’hui et considèrent le baroque à la fois comme une époque et comme une expression culturelle. L’objectif du séminaire Philixte est de discuter de la qualité intermédiale des expressions baroques et néobaroques. Mettre l’accent sur l’intermédialité signifie non seulement de prendre attention aux autres arts ; il s’agit plutôt de souligner chaque forme de synergie entre les arts et chaque forme de réécriture selon les codes qui leur sont spécifiques. Le séminaire sera organisé en anglais. Pour participer par Teams, veuillez-vous inscrire à l’adresse e-mail suivante : helga.mitterbauer@ulb. Programme : 14h00-15h30: Massimo Fusillo (Università degli Studi dell’Aquila): How to Study Inter-Mediality in…

Cahiers François Jacqmin – Sabrina Parent
Actualités / 7 mars 2022

Avec seulement trois recueils et quelques plaquettes publiés de son vivant, François Jacqmin n’en est pas moins une des voix poétiques majeures de la littérature belge. Depuis le décès du poète en 1992, l’œuvre, toujours discrète, n’est cependant jamais tombée dans l’oubli. Jusqu’ici, pourtant, aucune poétique de son œuvre, pointant ses principales caractéristiques, ne lui avait été consacrée. C’est la tâche qu’a entreprise Sabrina Parent dans un essai intitulé La Poésie de François Jacqmin à la lumière de l’événement. Le prisme de l’événement éclaire cette poésie sous un jour inattendu, mais fécond, révélant la tension sublime du texte entre narrativité, lyrisme et figuralité. L’essai est publié aux Presses Universitaires de Liège, au sein de la série « Cahiers François Jacqmin », avec le soutien de Philixte. ISBN 978-2-87562-309-6 ISSN 2684-2882

Soutenance de thèse d’Astrid MULS
Actualités , Philixte , Thèse / 12 janvier 2022

Lundi 24 janvier 2022- de 14h00 à 16h00Campus du Solbosch – bâtiement A – salle AY2.112 L’épreuve publique pour l’obtention du grade académique de Docteure en Langues, lettres et traductologie de Madame Astrid MULS aura lieu le lundi 24 janvier 2022. Madame MULS présentera et défendra publiquement une dissertation originale intitulée : « La dissidence tchèque et ses « traductions »: Václav Havel et Jan Patočka en tant que mythes médiatiques français et belge ». Le Jury sera composé de Mmes et MM. Petra JAMES-KŘIVÁNKOVÁ (Promotrice), Pieter LAGROU (Copromoteur), Cécile BOCIANOWSKI (Secrétaire, ULB), Rajendra CHITNIS (Oxford University) et Xavier GALMICHE (Université Paris-Sorbonne). Ce jury sera présidé par M. Jürgen JASPERS (ULB). !  L’accès de la salle ne sera plus autorisé après 14h00 ! Contact: Mme Sandie Delnoy – doctorat.LTC@ulb.be

Twin conférence – Morphologies of Time
Cours-conférence / 8 décembre 2021

Traditional representations and hypermodern perspectives in romaniaAlexandra CRACIUN – University of Bucharest Organisé par le lectorat de roumain de l’ULB – Cristina-Alice TomaLe 1 décembre 2021 de 14h00 à 15h30 dans la salle Geremek (bâtiment R39 – campus du Solbosch) – également via teams! Morfologii ale timpului.  Reprezentări populare și perspective hipermoderne în spațiul românesc Alexandra CRĂCIUN University of Bucharest Timpul românesc se construiește cumva atipic în raport cu timpul occidental. Configurat într-un teritoriu în care filozoful Lucian Blaga spunea că transcendentul coboară, timpul acesta declină o  morfologie ortodoxă ce îi dă circularitate liturgică, dar și un fel de fragilitate ce îl ferește oarecum de radicalitatea  eshatologică  a cronologiilor de tip occidental. Cronos sau Saturn, timp piedut sau recuperat, timp deconstruit sau spațializat, funcția apleor Sâmbetei  sunt toate  coordonate pe care vom încerca să « recitim » rosturile timpului tradiținal în raport cu sintaxa timpului contemporan.   Morphologies of Time. Traditional representations and hypermodern perspectives in Romania   Romanian time is conceived differently than the Western chronologies. Set in a space where the transcendent descends, according to the  Romanian philosopher Lucian Blaga, time declines an orthodox morphology that provides a sort of a  liturgical circularity, but also the  fragility that protects it  from…

HOME III Habiter sa langue / Language as home
séminaire , Séminaire / 8 décembre 2021

Cycle de séminaire HOMEDu 8 au 10 décembre 2021 – place de la Monnaie 6 – 1000 Bruxelles C’est du 8 au 10 décembre 2021 que le Cycle de séminaires international et interdisciplinaire HOME, initié en 2018 par Rosanna Gangemi et Dag Houdmont au sein de l’ULB et soutenu par Philixte, fait son retour à Bruxelles. Ce troisième cycle, en modalité hybride, est aussi en collaboration avec la VUB et l’Université Saint-Louis et est coordonné également par Justine Feyereisen, Arvi Sepp, Matthieu Sergier, Dorota Walczak, Julie Deconinck, Grazia Berger, Barbara Fraipont. Les rencontres, qui auront lieu au Muntpunt, viseront à explorer le sens et la portée de la notion de « home » à travers l’usage multiple de la langue. Muntpunt, Place de la Monnaie 6 – 1000 Bruxelles Info : Seminaires.Home@ulb.ac.be Avec le soutien des centres de recherche Philixte (ULB) / Prospero. Langage, image et connaissance (USL-B) / CLIC (VUB)

Cours conférence – Writing History A Feminist Reading of Lavinia

Organisé le jeudi 9 décembre 2021 de 14h00 à 15h30 par le lectorat de Roumain de l’ULB (Alice-Cristina Toma) à la salle Geremek (Campus du Solbosch, bâtiment R42)A suivre également via TEAMS Writing History. A Feminist Reading of Lavinia Braniște’s Novel Sonia ridică mâna (Polirom, 2019) Roxana Marinescu Bucharest University of Economic Studies This presentation aims to analyse from a feminist perspective Lavinia Braniște’s novel Sonia ridică mâna (Sonia raises her hand) (Polirom, 2019), an example of the new wave in contemporary Romanian literature and the recipient of some literary prizes („Nepotu’ lui Thoreau” Prize of Vatra magazine for young authors 2019, Ateneu magazine Prize 2020 and Sofia Nădejde Prize for women writers 2020). Sonia, the heroine of the novel, is trying to recompose the communist history of her country, Romania, aiming to fictionalize it in a film script, and is simultaneously recovering pieces of her personal familial history. The film is supposed to revolve round Elena Ceaușescu’s personal and public relationship with her daughter Zoe, and Sonia finds it hard to recreate it from fragments of historical documents, published diaries and memoirs of the period, plus her ethnographic research, while also exploring her own complex relationship with her mother (and other members of the family, y compris her grandfather, a…

Colloque « Voicing absences/Presences in a Damaged World »

Organisé par Marc Maufort et Jessica MaufortLe 3 décembre 2021 By many accounts, we are now living on a “damaged planet” (Tsing et al), and by the same token we are damaged as well. This “we” encompasses all earthly life forms, from animals and plants, the soil and natural elements, human beings, to various organisms invisible to the human eye. Environmental degradation and toxification, species depletion, dwindling biodiversity, threatened cultural knowledges and languages, and even recent pandemics are but a few examples of the injuries and losses sustained by earthlings. As a result, our damaged world is saturated with uncanny “absences/presences,” or “ghosts,” i.e. “the vestiges and signs of past ways of life still charged in the present” (Gan et al G1).   In this annual conference of the Belgian Association of Anglicists in Higher Education, contributors approach various instances of absences/presences from the disciplines of literary/cultural studies, linguistics, and/or translation studies. They reflect on the possible means of voicing, narrating, and representing them in a wide sense, since, to paraphrase Donna Haraway, we have to live with the damage and the absences/presences it creates. These strategies ultimately aim at affirming endurance against the forces of extinction, as well as…

Les rendez-vous Perelman, Imaginer, représenter, Argumenter
Actualités , Journée d'étude / 16 novembre 2021

Cycle de conférences organisés par Sébastien Chonavey, Lucie Donckier de Donceel et Benjamin Sevestre-Giraud Dans le sillage de la « Nouvelle rhétorique » de Chaïm Perelman, ce cycle de conférences vise à montrer l’apport de différentes disciplines pour repenser les liens entre l’imagination, la représentation et l’argumentation. Au milieu du XXe siècle, le philosophe et logicien belge Chaïm Perelman proposait sa « Nouvelle rhétorique » comme alternative aux limites du positivisme logique et d’une rationalité incarnée uniquement par la méthode scientifique. La rationalité scientifique devait désormais s’enrichir d’un raisonnable humain dont le modèle, hérité de l’Antiquité, était celui de l’argumentation en démocratie. Dans l’introduction au Traité de l’argumentation (1958) qu’il signe avec Lucie Olbrechts­-Tyteca, Perelman dénonce la conception post-cartésienne de la raison dont nous sommes les héritiers et suggère un retour à l’imagination et, plus largement, à la représentation pour mieux guider le raisonnement et la pensée. Ce cycle interdisciplinaire de conférences permettra de repenser les liens entre l’imagination, la représentation et l’argumentation, dans le sillage de Chaïm Perelman. Au-delà de la rhétorique, ces termes correspondent en effet à autant de facultés humaines qui permettent d’articuler la création (poiêsis) et l’imitation (mimêsis), aussi bien dans l’éducation que dans les pratiques artistiques, le droit ou…

Goûter, Toucher, Sentir: les autres sens de la critique d’art (1747-1939)

3 journées d’études organisées entre le Musée des Beaux-Arts de Lyon, la bibliothèque Carnegie à Reims et l’ULBJournée de l’ULB le vendredi 3 décembre 2021 Dans le cadre des trois journées d’études « Goûter, toucher, sentir: les autres sens de la critique d’art (1747-1939) », le centre de recherche Philixte pour présente la journée organisée à l’ULB sur le thème « La critique d’art et le toucher ». Rendez-vous le vendredi 3 décembre 2021 à la maison des arts de l’ULB de 10h00 à 17h00. Informations et inscriptions auprès de laurence.brogniez@ulb.be