« Nouvellement traduit » – Les oeuvres de Dante en traduction au fil de l’histoire

Journées d’études internationales – 18 et 19 novembre 2021 Claudio Gigante – Simone Ventura – Sofie Barthels Ce colloque vise une réflexion sur les premières traductions des œuvres de Dante dans des langues romanes, à plusieurs niveaux. Si la Divine Comédie revêtira inévitablement un intérêt central dans le débat, un objectif prioritaire sera d’enquêter sur l’histoire des traductions des œuvres ‘mineures’ (de la Vita Nova et du Convivio aux Rime, du De vulgari eloquentia à la Monarchia et aux autres œuvres latines). Il est vrai que le lien entre Dante et la Divine Comédie est tel que les deux ont souvent été utilisés comme termes d’une équivalence presque parfaite. Mais l’histoire des traductions des œuvres de Dante ne saurait pas se réduire à la Divine Comédie. Il est connu que Dante n’a pas attiré les attentions des traducteurs d’Europe tout de suite. La Commedia a été commentée dès le jour après la mort du poète, en 1325. Cependant, nous n’avons pas de traductions dans d’autres langues vernaculaires qu’à partir du début du XVe siècle, c’est à dire un siècle après la morte de Dante. Il s’agit des traductions castillane et catalane rédigées, respectivement, en 1428 (Enrique de Villena) et 1429…

Cours-conférence : La glaneuse de proèmes à Bruxelles

Dans le cadre du lectorat de roumain, vous êtes chaleureusement conviés à participer le jeudi 14 février à partir de 18h au cours-conférence:  La glaneuse de proèmes à Bruxelles par Doina IOANID, poétesse, traductrice et journaliste  Invités Jan H. MYSJKIN, traducteur Dr. Raluca ZAHARIA, comédienne, lecture des textes 14/02/2019 de 18h à 20h  Auditoire : AY2 .108 Une rencontre littéraire avec une poétesse qui fait partie du top 50 poèmes d’amour des derniers 50 ans !N’hésitez pas à diffuser l’information ! Doina Ioanid s-a născut la 24 decembrie 1968, în Bucureşti. A absolvit Facultatea de Litere a Universităţii Bucureşti în 1995 şi cursurile de Master (Studii Culturale Franceze) la Facultatea de Limbi şi Literaturi Străine a aceleiaşi universităţi, în 1998. A publicat poeme în volumul colectiv Ferestre ’98, girat de Mircea Cărtărescu, Editura Aristarc, Oneşti, 1998, împreună cu Ioana Vlaşin, Cecilia Ştefănescu, Marius Ianuş, Angelo Mitchievici, Iulian Băicuș și Victor Nichifor. A participat la volumul experimental 40238 Tescani, Editura Image, Bucureşti, 2000 (alături de Ioana Nicolaie, Marius Ianuş, Domnica Drumea, Angelo Mitchievici, Mircea Cărtărescu, Cecilia Ştefănescu şi Florin Iaru). A debutat individual cu un volum de poeme în proză: Duduca de marţipan, Editura Univers, Bucureşti, 2000 (Premiul de debut „Prima Verba“). Au urmat alte volume de poezie: E vremea să…