Colloque international : Utopia and Migration: Renewing the Imagination of Borders in the 21st c.

La Conférence internationale et multidisciplinaire «Utopie et migrations» vise à contribuer à l’analyse de l’imaginaire des frontières dans le contexte des migrations internationales au XXIe siècle. Elle soulèvera la question plus spécifique de la manière dont la littérature contemporaine aborde les enjeux actuels liés aux frontières du point de vue de l’utopie. Quels sont ces autres moyens que l’utopie trace pour dénoncer et dépasser les stratégies discursives, médiatiques et étatiques visant à rendre invisibles, gâter ou stigmatiser les migrants, et ainsi renforcer les frontières? Quelles alternatives aux expériences frontalières actuelles peuvent être explorées à travers la fiction? Sous quelles formes prennent-ils place dans le texte littéraire? Quelles frontières sont visées, celles du continent de rêve ou celle de gauche? Comment ces pratiques imaginatives éclairent-elles ou remettent-elles en question le rapport des sociétés contemporaines à la mobilité humaine, à l’hospitalité? La Conférence invite le champ scientifique littéraire à une discussion avec les sciences sociales afin d’aborder adéquatement une question dont l’étude peut contribuer à repenser les définitions de l’utopie, et en particulier l’utopie en tant que genre littéraire, et à enrichir les études sur les migrations. Dates : du 19 au 23 avril 2021 Programme : Cliquez ici Page Web de…

Parution: Le Passé colonial belge dans la littérature, les arts et la culture de l’extrême contemporain. Direction de Sabrina Parent et Véronique Bragard.
Actualités , Parution , Publication , Revue / 10 juillet 2020

Dans son fascicule 3 qui vient de paraître, la RBPH, Revue Belge de Philologie et d’Histoire (dir. Michèle Galand, http://rbph-btfg.be/) est heureuse de présenter un dossier spécial intitulé Le Passé colonial belge dans la littérature, les arts et la culture de l’extrême contemporain (dir. Sabrina Parent, ULB et Véronique Bragard, UCLouvain).  Face à l’ignorance, par une grande partie de la population belge, de son propre passé colonial et face au déni que semblent éprouver les politicien·ne·s à l’égard de ce même passé, les contributeurs de ce dossier (Maurice Amuri, Katie Tidmarsh, Ninon Chavoz, Magali Nachtergael, Maarten Langhendries) mettent en avant les productions de quelques écrivain·e·s (Fiston Mwanza Mujila, Jean Bofane, David Van Reybrouck) et artistes (Chéri Samba, Vincent Meessen et Thu Van Tran) de l’extrême contemporain qui osent appréhender le fait colonial, le transformer en matière à travailler et substance à réfléchir. Ce faisant, elles et ils contribuent à faire du passé une source active d’enseignements éthiques. Pour toute information supplémentaire sur le dossier, contacter : Sabrina.Parent@ulb.ac.be Les demandes d’abonnements et commandes diverses doivent être adressées à l’adresse suivante: rbph@belgacom.net

Focus sur la littérature de jeunesse

Le Département Langues et Lettres et le centre de recherche Philixte ont le plaisir de vous inviter aux conférences d’Élodie Bouygues – Université de Besançon qui auront lieu les mardi 30 avril 2019 de 14h à 16h : « La Shoah deux fois indicible » Jeudi 2 mai 2019 de 10h à 12h : « Censure et auto-censure : causes, effets, acteurs » sur le campus du Solbosch : avenue. F.D. Roosevelt, 50 – 1050 BruxellesAuditoire : AZ4.103 (bâtiment A, porte Z, 4ème niveau, local 103) Entrée gratuite Contact : sabrina.parent@ulb.ac.be

Séminaire international « Movere » : littérature – émotions : élans du corps
Actualités , Littérature , narratologie , Séminaire / 29 novembre 2018

Séminaire international « Movere » : Élans du corps avec : Pascal NOUVEL Université François Rabelais de Tours Emmanuelle DANBLON Université libre de Bruxelles Céline PIETERS Université libre de Bruxelles Campus du Solbosch – Auditoire UB5.132 (Bâtiment U, porte B) MER 12/12/2018 de 14h à 17h Contact : Justine.Feyereisen@ulb.ac.be Organisatrice : Justine Feyereisen Sous la responsabilité académique de Prof. S. Parent Éditrice responsable : Prof. S. PARENT Crédits illustration : Denis Courard

Séminaire international « Narratology and World Cinema »

Comment le cinéma périphérique permet-il l’émergence d’autres manières de raconter ? Aujourd’hui world cinema désigne une dé-localisation géographique, mais aussi des circuits de production et de distribution alternatifs, à l’écart de l’industrie hollywoodienne dominante : productions indépendantes, festivals, commissions artistiques, etc. Ce séminaire sera l’occasion pour Philixte (Études Philologies, Littéraires et Textuelles) et CiAsp (Cinéma et Arts de la scène) d’unir leurs efforts afin d’aborder le cinéma au pluriel comme « nouvel art du récit ». Programme : David Martin-Jones (Glasgow University), World Cinema Narrates World History Christophe Den Tandt (Université Libre de Bruxelles), Existe-t-il un réalisme mineur? La représentation réaliste du monde social au cinéma peut-elle servir des stratégies de résistance? Camille Bourgeus (Universiteit Antwerpen), ‘Scope’ over ‘Duration’: Storytelling and critical realism in the films of Wang Bing Thea Rimini (Université Libre de Bruxelles), Le Nouveau Documentaire Italien: Quelques Pistes 14.00 – 18.00 à la Maison des Arts (Avenue Jeanne, 56). Le séminaire est ouvert à tous, mais le nombre de place est limité. Coordinatrice : Jade de Cock (jdecockd@ulb.ac.be) Responsables scientifiques du séminaire : Jade de Cock & Sabrina Parent