Summer School : European citizenship and rhetorical argumentation: the case of climate change.

L’Université libre de Bruxelles, en partenariat avec l’Université d’Aix-Marseille et l’Université de Bucarest, organise cet été une « summer school » sur le thème de la rhétorique et du changement climatique. Cet événement se déroule dans le cadre de l’Alliance d’universités européennes Civis – A European Civic University,  créée à l’initiative de la Commission européenne en 2018 et cofinancée par son programme de mobilité Erasmus+. L’ULB accueillera ainsi 12 étudiants issus des neuf universités partenaires pour un stage pratique et théorique autour des enjeux rhétoriques de la politique climatique au niveau européen. À Bruxelles, au cœur des Institutions européennes, cette formation vise à faire découvrir la politique européenne et son processus de prise de décision à travers la théorie et la pratique rhétorique. Inspirée des outils de la rhétorique antique, cette formation propose à travers différents ateliers, conférences et visites d’étudier, sous l’angle de la théorie et de la pratique rhétorique, le fonctionnement de la démocratie européenne. Après une formation rhétorique technique et plusieurs conférences d’experts sur le changement climatique et le processus européen de décision politique, les étudiants seront invités en fin de stage à se mettre dans la peau d’un parlementaire européen pour produire un discours délibératif sur…

Formation en rhétorique : Argumentation et esprit critique

9 et 10 septembre 2021 Campus du Solbosch Cette formation s’adresse aux citoyens désireux d’ancrer le concept de démocratie dans une approche pratique. Elle s’inspire de la rhétorique antique et propose un enseignement favorisant la capacité à explorer différents points de vue et permettant d’acquérir la conscience du fait qu’en démocratie il y a toujours une alternative raisonnable à la position défendue. La méthodologie que nous appliquerons dans cette formation relève de l’approche rhétorique : à savoir un va-et-vient constant entre la théorie et la pratique. Cette approche pédagogique se base sur le constat suivant : la rhétorique est une discipline à la fois  technique (exploration des différents outils disponibles pour l’argumentation), politique (la rhétorique considère des questions concrètes liées à des décisions pratiques pour la vie politique), heuristique (développement de la créativité et du regard réflexif) et enfin, interdiscipliaire (au sens où elle adresse des questions d’argumentation relatives à divers domaines de la vie politique). Cette approche alliant théorie et pratique (à travers de nombreux exercices) permettra aux apprenants de mobiliser, progressivement, les différentes compétences rhétoriques nécessaires à tout citoyen pour s’exprimer en démocratie. La formation est prévue en trois temps. La première demi-journée sera consacrée à la présentation…

Séminaire de rhétorique et d’argumentation
Actualités , Séminaire / 28 mai 2019

Mardi 25 juin 2019 de 14h à 17h au Campus du Solbosch – local AZ4.103avenue F.D. Roosevelt, 50 – 1050 Bruxelles, bâtiment A, porte Z, 4ème niveau local 103. Conférenciers invités : Michael BAKER – Argumenter pour apprendre. Théorie et pratiqueBaruch SCHWARZ – La pragmatique de l’argumentation talmudique Organisation et contact : Victor Ferry et Benoît Sans

Séminaire doctoral du GRAL
/ 12 février 2018

« De la stochastique à la statistique: robotique, médecine et rhétorique » Lundi 12 février 2018 de 14h00 à 17h30 Université libre de Bruxelles (Campus du Solbosch, R42.5.110) Avec la participation de : Salvatore Di Piazza (Università degli Studi di Palermo) Jean-Paul Laumond (LAAS-CNRS, Toulouse) Jean-Christophe Weber (Université de Strasbourg) Les discussions seront animées par Mark Hunyadi (UCL)

Journée d’étude: Rhétorique et robotique
Journée d'étude , Recherche , Textuel / 5 avril 2017

organisée par Emmanuelle Danblon (GRAL ULB) et Jean-Paul Laumond (LAAS CNRS Toulouse) le 19 mai 2017 au local AY2.114. Description:  Y a-t-il une rupture dans l’histoire des techniques avec l’invention de la cybernétique et de la robotique ? Une telle question revient à demander si l’homme est capable aujourd’hui de fabriquer une machine intelligente. Le roboticien aborde la question en précisant ce qu’il en est de la robotique. La robotique étudie la relation que peut entretenir, par le calcul, une machine avec le monde physique, machine à qui est assignée une action à réaliser. L’assignation (en terme technique, la commande) évoque la notion d’intention. Il reste qu’une machine est commandée de l’extérieur (elle exécute les ordres données par un opérateur et n’a pas d’intention propre). Peut-on, dans ces conditions, parler d’autonomie et si oui, sous quelles conditions ? Le rhétoricien va répondre à la question en demandant ce que l’on signifie (mean) lorsqu’on dit qu’un robot est intelligent. Est-ce métaphorique ou non ? D’autres figures que la métaphore seraient-elles plus adéquates pour désigner l’intelligence du robot ? Et s’il y a figure, dans quelle mesure est-ce assumé par les roboticiens, le grand public et les médias ? Le philosophe va…