Colloque international : Utopia and Migration: Renewing the Imagination of Borders in the 21st c.

La Conférence internationale et multidisciplinaire «Utopie et migrations» vise à contribuer à l’analyse de l’imaginaire des frontières dans le contexte des migrations internationales au XXIe siècle. Elle soulèvera la question plus spécifique de la manière dont la littérature contemporaine aborde les enjeux actuels liés aux frontières du point de vue de l’utopie. Quels sont ces autres moyens que l’utopie trace pour dénoncer et dépasser les stratégies discursives, médiatiques et étatiques visant à rendre invisibles, gâter ou stigmatiser les migrants, et ainsi renforcer les frontières? Quelles alternatives aux expériences frontalières actuelles peuvent être explorées à travers la fiction? Sous quelles formes prennent-ils place dans le texte littéraire? Quelles frontières sont visées, celles du continent de rêve ou celle de gauche? Comment ces pratiques imaginatives éclairent-elles ou remettent-elles en question le rapport des sociétés contemporaines à la mobilité humaine, à l’hospitalité? La Conférence invite le champ scientifique littéraire à une discussion avec les sciences sociales afin d’aborder adéquatement une question dont l’étude peut contribuer à repenser les définitions de l’utopie, et en particulier l’utopie en tant que genre littéraire, et à enrichir les études sur les migrations. Dates : du 19 au 23 avril 2021 Programme : Cliquez ici Page Web de…

Appel à communication : Home II : Home Away From Home

-English version below- Après avoir exploré la relation du sujet aux lieux d’origine dans les narrations contemporaines au cours d’un premier cycle de conférences Home : Heaven and Hell, HOME pousse cette fois l’enquête du côté de la reconstruction d’un imaginaire domestique. Quel est ce nouveau foyer qui suit l’errance, l’exil ou la migration ? Portant cette fois le titre Home Away From Home, ce deuxième cycle de séminaires souhaite interroger les représentations littéraires et artistiques contemporaines des espaces adoptés afin de comprendre comment ceux-ci se construisent en interaction avec un sujet qui voit aboutir sa quête d’un territoire.À quel point cette réappropriation de l’espace, qui fait suite au mouvement, agit-elle sur la définition même de « home » – si tant est qu’un tel concept soit possible ? Loin du foyer familial idéal ou infernal qu’il a quitté – volontairement ou non –, quels rapports le sujet entretient-il avec ce lieu de (ré)enracinement ? En quoi ces relations sont-elles constituantes ou déstructurantes pour l’individu ? Quelle relation esthétique, sensorielle et mémorielle noue-t-il avec ce domicile qu’il tente de faire sien ? Quels aménagements entreprend-il en termes d’espace psychique ou physique ? Quels changements, en retour, sa réinstallation produit-elle sur…

Transnational intimacies and the Plight of Nation: The Case of Migration between China and Taiwan

Transnational intimacies and the Plight of Nation : The Case of Migration between China and Taiwan by Lara Momesso, University of Central Lancashire Jeudi 6 décembre 2018 de 9h à 12h au R42.4.103 dans le cadre du cours « Culture et société du monde chinois » de Prof. Vanessa Frangville Contact : east@ulb.ac.be Entrée gratuite

Movere
/ 23 février 2018

Séminaire international « Movere » Workshop « Corps en mouvement – Exil, errance et migration » avec Alexis Nuselovici (Nouss) et Emilie Ieven Comment penser l’appartenance ontologique du sujet au monde sans une quelconque inclusion spatiale? Ses mouvements seraient-ils dirigés par la société, ses gestes seraient-ils orientés par un univers biopolitique? Ou revient-il au sujet mouvant de maintenir le cours de l’expérience? Et si le sujet corporel ne se rapportait pas au monde comme à n’importe quel objet de connaissance, mais plutôt comme à ce qu’il reçoit et qu’il accomplit dans des territoires où il passe? La séance « Corps en mouvement » du séminaire international « Movere », organisé avec le soutien du Centre de recherche Philixte, s’intéressera à ces questions d’une actualité brûlante. À cette occasion, nous recevrons Alexis NUSELOVICI (NOUSS), professeur en littérature générale et comparée à l’Université d’Aix-Marseille et titulaire de la chaire « Exil et migration » au Collège d’études mondiales (FMSH, Paris), et Emilie IEVEN, doctorante en langues et lettres à l’Université Saint-Louis. Leur intervention portera sur l’exil comme expérience, l’errance comme utopie et les migrations à partir d’exemples extraits de la littérature. Coordinatrice: Justine FEYEREISEN : Justine.Feyereisen@ulb.ac.be Responsables: Justine FEYEREISEN et Sabrina PARENT