Séminaire : 4èmes Journées scientifiques d’études roumaines à Bruxelles – JERB4 (ULB, LTC, LL, Philixte, ICR, Ambassade de Roumanie auprès du Royaume de Belgique, ILR).

Science et discours Relations logico-sémantiques et connecteurs EN LIGNE VIA TEAMS Université libre Bruxelles – ULB, le29/04 et le 06/05 2021 Bénéficiant de l’apport des chercheurs notables du domaine, provenant de plusieurs université de trois pays (la Belgique, la Suisse et la Roumanie), le séminaire de recherche en linguistique textuelle et analyse du discours se recommande comme une contribution d’excellence sur l’étude des connecteurs, en général, et, sur leur fonctionnement dans le discours des sciences, en particulier. À côté des chercheurs consacrés, on retrouve les étudiants du séminaire FRAN-B-310 de l’ULB, en tant que chercheurs débutants, un défi sans précédent. (pour plus de détails v. le programme ci-joint). Des professeurs et des chercheurs des universités de prestiges de Roumanie et de l’Académie roumaine sont les invités des activités satellite dont la thématique riche et variée permet un itinéraire spirituel au sein de l’histoire, la littérature, la traduction, la tradition et la modernité didactique roumaines (v. les affiches et les informations concernant chaque satellite).    Nos conférenciers : Cosmin BUDEANCA – Alexandra CRACIUN – Ariadna STEFANESCU – Alexandra VRANCEANU – Rodica ZAFIU [Université de Bucarest] – Andreea OPRIS [Institut d’Histoire « Nicolae Iorga », Académie Roumaine] – Emilia IVANCU – Roxana MARINESCU…

Journée d’études : Fameux ou infâmes ? Bonnes et mauvaises réputations aux/ des Temps Modernes. (ModerNum)

23 avril 2021, en ligne. En 1785, l’affaire du collier de Marie-Antoinette cause définitivement la perte de Cagliostro, alias Giuseppe Balsamo, qui s’était forgé une grande réputation de magicien dans toute l’Europe. Sa chute aggrave celle de la reine en France, malgré son innocence dans ce scandale. La même année, Casanova s’installe au château de Dux. Plus tard, il y rédigera son Histoire de ma vie, dont la lecture trahit désormais, à l’heure d’une dénonciation des violences faites aux femmes, moins un personnage éclatant qu’un infâme Don Juan. Le discrédit de la reine et du magicien aux Temps Modernes nous révèlent ainsi combien la réputation ne procède jamais d’un « consensus » objectif et consiste, selon les espace-temps, en un processus au contraire « muable » et « controversé » (Cavaillé, 2013, p. 206). Si notre regard actuel interroge ou remet en question le renom dont ont historiquement joui certaines de ces fameuses figures, il nous autorise, dans le cas de Casanova, à réévaluer tout entière la réputation des Lumières, encore largement associées au culte univoque de la raison, sinon des libertés, notamment d’expression. Contrairement à la « fame » médiévale, la « réputation » des Temps Modernes ne dépend plus seulement d’actes ou de paroles qui les colportent dans une dimension locale…

Colloque international : Utopia and Migration: Renewing the Imagination of Borders in the 21st c.

La Conférence internationale et multidisciplinaire «Utopie et migrations» vise à contribuer à l’analyse de l’imaginaire des frontières dans le contexte des migrations internationales au XXIe siècle. Elle soulèvera la question plus spécifique de la manière dont la littérature contemporaine aborde les enjeux actuels liés aux frontières du point de vue de l’utopie. Quels sont ces autres moyens que l’utopie trace pour dénoncer et dépasser les stratégies discursives, médiatiques et étatiques visant à rendre invisibles, gâter ou stigmatiser les migrants, et ainsi renforcer les frontières? Quelles alternatives aux expériences frontalières actuelles peuvent être explorées à travers la fiction? Sous quelles formes prennent-ils place dans le texte littéraire? Quelles frontières sont visées, celles du continent de rêve ou celle de gauche? Comment ces pratiques imaginatives éclairent-elles ou remettent-elles en question le rapport des sociétés contemporaines à la mobilité humaine, à l’hospitalité? La Conférence invite le champ scientifique littéraire à une discussion avec les sciences sociales afin d’aborder adéquatement une question dont l’étude peut contribuer à repenser les définitions de l’utopie, et en particulier l’utopie en tant que genre littéraire, et à enrichir les études sur les migrations. Dates : du 19 au 23 avril 2021 Programme : Cliquez ici Page Web de…

Colloque : La justice distributive : Panaït Istrati et le mythe du brigand d’honneur.

En narrant des gestes de Haïdouks, Panait Istrati donne en langue roumaine une version originale du mythe du « bandit au grand cœur » ou « brigand d’honneur » que l’on retrouve dans de nombreuses régions d’Europe. Ces récits revêtent une importance capitale pour la compréhension des aspirations populaires à une meilleure justice sociale. En interrogeant tantôt brutalement, tantôt ironiquement, le caractère injuste de la redistribution des richesses, le « brigandisme social » s’inscrit certes dans une forme littéraire romantique, notamment en reconstruisant l’oralité, mais il témoigne aussi d’une autre revendication, plus philosophique quant à elle : la liberté. Nous insisterons particulièrement sur la mobilisation du religieux au sein de ces récits. En effet, selon les époques et lieux, la dimension religieuse apparaît au fil des récits comme une justification ambivalente : l’homme de religion allié des possédants peut être l’objet d’un « vol » légitime ou, à l’opposé, celui qui donne son aval à une telle façon de procéder face à un pouvoir injuste. Cette dimension des récits sera questionnée dans son rapport à l’éveil du sentiment national et à la revendication de la citoyenneté. INFORMATIONS : EN LIGNE VIA TEAMS, les 10-11décembre 2020 Pour obtenir plus d’informations, veuillez…

Séminaire : Littérature mineure/Minorités Réflexions sur un concept – limites et potentiel

Le vendredi 26 avril 2019 de 14h à 18h au local AZ4.103 du Campus du Solbosch (avenue. F.D. Roosevelt, 50 – 1050 Bruxelles) Coordination : Jossfinn Bohn & Kerstin Terler Sous la responsabilité académique de Helga Mitterbauer Entrée libre Présentations Jeanne E. Glesener (Université du Luxembourg) : La littérature mineure et les littératures des minorités dans le débat actuel Lesley Penné (VUB) : ‘Emotional Topographies‘ in European German-Language Minor Literatures: Exploring Transcultural Crossings of Spaces, Memories and Emotions Jossfinn Bohn (ULB) : Nulle part chez soi : L’œuvre de Rachida Lamrabet dans le contexte de la littérature des minorités Kerstin Terler (ULB/Université Toulouse Jean Jaurès) : L’Autriche, Maja Haderlap et son « Engel des Vergessens » / « L’Ange de l’oubli » : un exemple pour une littérature des minorités ? Joan Mwangovya (ULB) : The Portrayal of African Migrants in German Literature Création du collage de l’affiche : Charlotte Bohn