Italo Svevo, La Coscienza di Zeno
Actualités , Italien , Parution / 10 novembre 2021

Introduction par Claudio Gigante, Milano, Mondadori, 2021, p. XLIV-394 Trieste, 1914. Alors que l’Europe se précipite dans la Grande Guerre, un bourgeois aisé, Zeno Cosini, décide de se tourner vers un psychanalyste, le docteur S., pour soigner la « maladie » qui l’accompagne depuis toujours. C’est après une suggestion du médecin qu’il commence à entretenir une sorte de journal intime thérapeutique, dans lequel il révoque les moments cruciaux de sa vie : le vice du tabac, la mort de son père, le mariage imprévisiblement heureux et le triste adultère, les initiatives commerciales, l’amitié ambiguë avec Guido. Autobiographie fictive envahie d’une constante ironie, La coscienza di Zeno offre une nouvelle interprétation du personnage inepte, à la lumière des découvertes freudiennes. Mais surtout, avec sa prise de conscience d’un « mal de vivre » universel et « insoignable », elle chemine le roman italien dans la modernité du XXe siècle. Claudio Gigante est professeur ordinaire à l’Université libre de Bruxelles.

Parution : Textyles n°61 : Penser la bibliothèque. De Laurence Brogniez et Mélanie de Montpellier d’Annevoie.

« […] on m’oubliera. En attendant, j’aurais écrit, aimé, bondi de surprise en surprise, et surtout lu, lu sans fin », note la romancière belge Caroline Lamarche sur la page Varia de son site officiel. Cet onglet, qui aurait pu être nommé Cabinet de lecture comme un collage réalisé par l’auteure et que nous retrouvons en couverture du présent volume, est l’occasion de découvrir un pan de sa bibliothèque : Thérèse d’Avila, Milán Füst, Georges Bataille et bien d’autres. Dans cette déclaration liminaire de l’auteure s’esquisse la relation particulière qui la lie à sa bibliothèque en tant que créatrice. Depuis le début des années 2000, la recherche en littérature et en histoire de l’art s’est enrichie d’ouvrages faisant aujourd’hui référence sur cette question des rapports entre bibliothèque, créateur et création. Or, parmi ces études, les bibliothèques d’écrivains et d’artistes belges n’ont encore été que peu investiguées. C’est pourquoi la présente livraison s’est attachée, selon une perspective interdisciplinaire croisant arts et littérature, à penser la bibliothèque dans le champ belge, du xixe siècle jusqu’à nos jours, selon ses multiples avatars : objet de conservation et de reconstitution problématique, espace matériel et (d’)imaginaire nourrissant la genèse des œuvres et des idées, image de soi à…

Parution : La cultura e la letteratura italiana dell’esilio nell’Ottocento : nuove indagini. De Sabina Gola et Dirk Vanden Berghe.

Questo volume si concentra sul tema dell’esilio risorgimentale nel tentativo di fare il punto alla luce di nuovi studi che, allontanandosi da una visione stereotipata del fenomeno, mettono in evidenza l’esistenza di veri e propri progetti culturali e politici comuni a tanti intellettuali esiliati. I saggi raccolti sviluppano l’argomento da vari punti di vista – letterario, scientifico, editoriale, didattico – senza trascurare le modalità dell’esilio, i rapporti con le comunità di arrivo e di provenienza, le loro reti in Europa che hanno dato vita alla nascita di ‘nazioni’ fuori dai confini patri. Coloro sui quali si concentrano gli studi dei contributori hanno trovato ospitalità in Inghilterra, Belgio, Francia, Corsica, Turchia; o in Italia, come i letterati ionici. Il volume si divide in tre sezioni, Uno sguardo panoramico, Vita e attività oltreconfine, Studiare l’esilio da esule, nelle quali accanto alle personalità oggi più note – Foscolo, Berchet, Santa Rosa, Tommaseo, Cristina di Belgiojoso – trovano ampio spazio figure come Benci, Mustoxidi, Ruffini e illustri scienziati italiani quali Orioli e Libri. Un contributo è dedicato a Mario Battistini, erudito pioniere dei primi studi sull’esilio degli italiani in Belgio durante il Risorgimento. A questo paese, luogo di permanenza di molti esuli nel primo…

Parution : Position(s) du sujet francophone. Sous la direction de Buata B. Malela & Hans Färnlöf.

La question du sujet est un vaste continent tant de fois exploré par les sciences humaines, mais bien moins par le prisme des études littéraires francophones. Or cet ouvrage propose d’interroger la manière dont le questionnement du sujet en tant que position(s) s’articule et prend sens dans les productions littéraires francophones. Cette ligne de force se double encore par l’exposition d’un corpus francophone qui se positionne, lui aussi, par rapport à la littérature de la France hexagonale. Les réflexions amenées par l’ensemble des contributions de ce collectif mettent en évidence le sujet politique tout aussi bien que le sujet philosophique. C’est ce sujet multiple et ses rapports toujours pluriels avec la subjectivité et l’Autre, avec sa propre conscience et la liberté, avec l’Histoire et la vie présente, qu’explore ce collectif. Contributeurs-trices : Lambros Couloubaritsis, Paul Aron, Simona Jişa, Patrice Forget, Cynthia Parfait, Nao Sasaki, Michaël Vauthier, Florence Lhote, Hans Färnlöf et Buata Malela. Buata B. Malela est maître de conférences habilité à diriger des recherches en littératures francophones à l’Université de Mayotte (France), chercheur associé à l’Université Libre de Bruxelles et membre du laboratoire CEREDI (EA 3229). Ses recherches portent sur les littératures francophones, la théorie de la littérature et…

Parution : POETYCKIE PODWOJENIE. Marian Pankowski – polski poeta języka francuskiego / DÉDOUBLEMENT POÉTIQUE. Marian Pankowski – poète polonais de langue française. De Dorota Walczak.
Actualités , Littérature , Parution , Publication / 11 février 2021

Ce livre bilingue (polonais et français) est composé de deux partie principales. La première, monographique, contient plusieurs chapitres. Dans le premier intitulé BIOGRAPHIE NON SEULEMENT POÉTIQUE est présenté le parcours biographique hors du commun et un aperçu global de l’œuvre de Marian Pankowski. Dans RENCONTRES D’AUTEURS – RENCONTRES DE TRADUCTEURS, nous pouvons voir son évolution dans le milieu universitaire, littéraire et critique de Belgique ; comprendre son activité en tant que poète, traducteur et passeur des autres poètes. Le chapitre suivant présente les affinités poétiques de l’auteur et le fonctionnement de son imaginaire. Les volumes polonais qu’il crée avant la publication de ses poèmes français sont également présentés dans la partie LA VIE EN VERS : LES MATRICES POÉTIQUES DE MARIAN PANKOWSKI. La partie LES MONDES PARALLÈLES : COULEUR DE JEUNE MÉLÈZE ET POIGNÉE DU PRÉSENT, met l’accent sur ces deux volumes en français, les contextualise et explique l’importance de la langue française dans la démarche pankovienne. LES ÉTATS HEUREUX, le dernier chapitre de la première partie de l’ouvrage, résume cette période dense pour Marian Pankowski en mettant ses accomplissements face à la critique littéraire mais en le montrant aussi comme un auteur pleinement conscient qui retrouve le bonheur tant rêvé de…