Parution : La cultura e la letteratura italiana dell’esilio nell’Ottocento: nuove indagini. De Sabina Gola et Dirk Vanden Berghe.

Cet ouvrage sur le thème de l’exil met en évidence l’existence de véritables projets culturels et politiques communs à un grand nombre d’intellectuels italiens exilés. Sabina Gola et Dirk Vanden Berghe analysent le sujet sous un angle nouveau. Les essais recueillis développent le sujet sous différents angles : littéraire, scientifique, éditorial, didactique, tout en analysant le phénomène de l’exil, les rapports des exilés avec leurs communautés, et le développement de réseaux en Europe qui ont donné naissance à de véritables nations hors des frontières des pays d’origine. L’étude se concentre sur les Italiens ayant trouvé l’hospitalité en Angleterre, en Belgique, en France, en Corse, en Turquie, ou en Italie. L’ouvrage est divisé en trois sections : Uno sguardo panoramico, Vita e attività oltreconfine, Studiare l’esilio da esule. Aux côtés de personnalités célèbres comme Foscolo, Berchet, Santa Rosa, Tommaseo, Cristina di Belgiojoso, on laisse place aux figures telles que Benci, Mustoxidi, Ruffini ainsi qu’à d’illustres scientifiques italiens. Une partie du livre est dédiée à Mario Battistini, pionnier des premières études sur l’exil des Italiens en Belgique pendant le Risorgimento. La Belgique, lieu de séjour de nombreux exilés au début du XIXe siècle fait l’objet d’une attention particulière au sein de l’ouvrage, avec une analyse de la diffusion de la culture italienne…