Parution : Textyles n°61 : Penser la bibliothèque. De Laurence Brogniez et Mélanie de Montpellier d’Annevoie.

« […] on m’oubliera. En attendant, j’aurais écrit, aimé, bondi de surprise en surprise, et surtout lu, lu sans fin », note la romancière belge Caroline Lamarche sur la page Varia de son site officiel. Cet onglet, qui aurait pu être nommé Cabinet de lecture comme un collage réalisé par l’auteure et que nous retrouvons en couverture du présent volume, est l’occasion de découvrir un pan de sa bibliothèque : Thérèse d’Avila, Milán Füst, Georges Bataille et bien d’autres. Dans cette déclaration liminaire de l’auteure s’esquisse la relation particulière qui la lie à sa bibliothèque en tant que créatrice. Depuis le début des années 2000, la recherche en littérature et en histoire de l’art s’est enrichie d’ouvrages faisant aujourd’hui référence sur cette question des rapports entre bibliothèque, créateur et création. Or, parmi ces études, les bibliothèques d’écrivains et d’artistes belges n’ont encore été que peu investiguées. C’est pourquoi la présente livraison s’est attachée, selon une perspective interdisciplinaire croisant arts et littérature, à penser la bibliothèque dans le champ belge, du xixe siècle jusqu’à nos jours, selon ses multiples avatars : objet de conservation et de reconstitution problématique, espace matériel et (d’)imaginaire nourrissant la genèse des œuvres et des idées, image de soi à…

Summer School : European citizenship and rhetorical argumentation: the case of climate change.

L’Université libre de Bruxelles, en partenariat avec l’Université d’Aix-Marseille et l’Université de Bucarest, organise cet été une « summer school » sur le thème de la rhétorique et du changement climatique. Cet événement se déroule dans le cadre de l’Alliance d’universités européennes Civis – A European Civic University,  créée à l’initiative de la Commission européenne en 2018 et cofinancée par son programme de mobilité Erasmus+. L’ULB accueillera ainsi 12 étudiants issus des neuf universités partenaires pour un stage pratique et théorique autour des enjeux rhétoriques de la politique climatique au niveau européen. À Bruxelles, au cœur des Institutions européennes, cette formation vise à faire découvrir la politique européenne et son processus de prise de décision à travers la théorie et la pratique rhétorique. Inspirée des outils de la rhétorique antique, cette formation propose à travers différents ateliers, conférences et visites d’étudier, sous l’angle de la théorie et de la pratique rhétorique, le fonctionnement de la démocratie européenne. Après une formation rhétorique technique et plusieurs conférences d’experts sur le changement climatique et le processus européen de décision politique, les étudiants seront invités en fin de stage à se mettre dans la peau d’un parlementaire européen pour produire un discours délibératif sur…

Parution : La cultura e la letteratura italiana dell’esilio nell’Ottocento: nuove indagini. De Sabina Gola et Dirk Vanden Berghe.

Cet ouvrage sur le thème de l’exil met en évidence l’existence de véritables projets culturels et politiques communs à un grand nombre d’intellectuels italiens exilés. Sabina Gola et Dirk Vanden Berghe analysent le sujet sous un angle nouveau. Les essais recueillis développent le sujet sous différents angles : littéraire, scientifique, éditorial, didactique, tout en analysant le phénomène de l’exil, les rapports des exilés avec leurs communautés, et le développement de réseaux en Europe qui ont donné naissance à de véritables nations hors des frontières des pays d’origine. L’étude se concentre sur les Italiens ayant trouvé l’hospitalité en Angleterre, en Belgique, en France, en Corse, en Turquie, ou en Italie. L’ouvrage est divisé en trois sections : Uno sguardo panoramico, Vita e attività oltreconfine, Studiare l’esilio da esule. Aux côtés de personnalités célèbres comme Foscolo, Berchet, Santa Rosa, Tommaseo, Cristina di Belgiojoso, on laisse place aux figures telles que Benci, Mustoxidi, Ruffini ainsi qu’à d’illustres scientifiques italiens. Une partie du livre est dédiée à Mario Battistini, pionnier des premières études sur l’exil des Italiens en Belgique pendant le Risorgimento. La Belgique, lieu de séjour de nombreux exilés au début du XIXe siècle fait l’objet d’une attention particulière au sein de l’ouvrage, avec une analyse de la diffusion de la culture italienne…