Structures affiliées

Centre de papyrologie et d’épigraphie grecque

Le Centre de Papyrologie et d’Épigraphie grecque est un lieu de rencontre ouvert à tous ceux ― étudiants, chercheurs ou enseignants ― qui s’intéressent aux textes grecs gravés sur pierre (provenant de toutes les régions) ou à la civilisation de l’Égypte gréco-romaine (telle que l’illustrent en particulier les textes écrits sur papyrus)
Campus du Solbosch, Bâtiment A, porte Z, niveau 5, local AZ5.109a
CP175, avenue F.D. Roosevelt 50, 1050 Bruxelles
tel +32-2-650.43.20
fax +32-2-650.24.50
http://www.ulb.ac.be/philo/cpeg
Personne de contact : Alain Martin amartin@ulb.ac.be
Composition : Alain Martin - Paul Heilphorn - Alain Delattre


Centre d’histoire de la littérature belge en langue française

 Centre spécialisé dans l’étude historique de la littérature et des manifestations culturelles en Belgique aux XIX et XXe siècles. Le Centre figure parmi les 120 laboratoires de référence en Communauté française distingués par le FNRS.
Tel +32-2-650.21.74, fax +32-2-650.24.50
Localisation : Campus du Solbosch, bâtiment A, partie X, niveau 2, local 103B, avenue F.D. Roosevelt 50, 1050 Bruxelles
Personne de contact : Paul Aron paron@ulb.ac.be
Composition : Françoise Chatelain - Clément Dessy - Clara Edouard - Bibiane Fréché - Vanessa Gemis - Séverine Olivier - Cécile Vanderpelen


Groupe d'étude du XVIIIe siècle

Fondé en 1973 par Roland Mortier et Hervé Hasquin, le Groupe d'Étude du XVIIIe siècle est interdisciplinaire. Il regroupe les chercheurs dix-huitiémistes de l'ULB et publie annuellement, depuis 1974, la revue « Études sur le XVIIIe siècle »', ainsi que des numéros hors-série. Il organise régulièrement colloques et journées d'étude.

Composition :  Valérie André - Bruno Bernard - François Antoine - Delphine Bigonville - Marie Cornaz - Walter Corten - Manuel Couvreur - Brigitte D'Hainaut - Jean-Marie Duvosquel - Michèle Galand - Shipé Guri - Malou Haine - Hervé Hasquin - Jean-Jacques Heirwegh - Jean Houssiau - Jean-Philippe Huys - Michel Jangoux - Marie Kervyn de Meerendre - Marc Libert - Christophe Loir - Jacques Marx - Roland Mortier - Chloé Pirson - Fabrice Preyat - Xavier Stevens - Benoît Timmermans - Raymond Trousson - Henri Vanhulst - Christophe Van Staen - Monique Weis


Postcolonialisme et Postmodernité

Ce groupe de recherche a comme objet le corpus littéraire et théorique lié aux développements culturels de la globalisation à l’époque contemporaine. Il accueille toute recherche visant les aspects divers de la culture contemporaines qui sont affecté par la remise en question des idéaux de la modernité, par le développement d’un monde multipolaire traversé par de nombreuses diasporas et par la réflexion écologique sur le rapport entre l’humain et la biosphère en des temps de crise technologique. Ses problématiques incluent, en premier lieu, le développement de la fiction, du théâtre et de la poésie postcoloniale, non seulement dans leur dynamique propre, visant à affirmer des identités alternatives ou oppositionnelles, mais aussi sous l’angle du dialogue que ces mouvement culturels entretiennent avec la littérature canonique et les traditions intellectuelles européennes. Deuxièmement, le groupe s’intéresse à la possibilité de reformuler les bases de l’esthétique réaliste et de la littérature du témoignage, en tenant compte de la remise en question des théories de la représentation accomplie par les théoriciens de la modernité. Troisièmement, le groupe inclut des recherches visant à décrire la contribution de la littérature à la construction d’une conscience écologique de l’environnement humain et non-humain. Ces recherches sont menées dans une optique interdisciplinaire, sur bases des théories de la cultures développées au sein du poststructuralisme, du postmodernisme, du postcolonialisme et de l’éco-critique.
Personne de contact : Christophe Den Tandt cdentand@ulb.ac.be
Composition : Franca Bellarsi - Christophe Den Tandt - Stéphanie Loriaux - Marc Maufort - Isabelle Meuret


Centre d’études tchèques

Créé en 1997 par l’Université Libre de Bruxelles avec l’appui de l’Université Charles de Prague, le Centre d’Études Tchèques est d’abord un exemple de coopération dans le domaine de la recherche et de l’enseignement. Si son objectif est de favoriser la connaissance de la culture, de la langue et de la civilisation tchèques par l’intermédiaire du milieu universitaire belge, il fait de l’ULB le partenaire privilégié dans le dialogue avec les intellectuels d’un des pays de l’espace centre-européen qui est fortement impliqué dans les projets d’intégration de notre continent. La constante de l’activité du Centre est l’enseignement du tchèque et l’organisation des rencontres avec les personnalités représentatives de la vie culturelle et politique tchèques. Son caractère pluridisciplinaire et scientifique se traduit par des publications, par la recherche, par l’organisation de colloques et de séminaires de formation. Le Centre est situé dans les locaux de l’Université Libre de Bruxelles.  Il contribue à la constitution d’un fonds de livres tchèques déposés à la Bibliothèque des Sciences humaines de l’ULB et coopère avec des organismes scientifiques ou publics non-universitaires.
Centre d’Études tchèques
ULB CP 180, Av. F.D. Roosevelt 50, B-1050 Bruxelles
Tél: +32 2 650 47 49 / 38 57
Fax: +32 2 650 45 66,
Email: cet@ulb.ac.be
accès fléché au CET, AX.4.102, par la NB
Personne de contact : Jan Rubes
Composition : Sarah Flock - Petra James - Jan Rubes - Richard Vacula - Katia Vandenborre


Groupe d’étude sur les Littératures allemandes et autrichiennes des XXe et XXIe siècles

Analyse critique de la représentation des genres sexuels dans les littératures allemande et autrichienne, surtout féminines, du XXe siècle à nos jours, en particulier depuis le deuxième mouvement féministe (I. Bachmann, M. Haushofer, E. Jelinek, C. Wolf, G. Kolmar’). Le projet débouche sur la publication d’articles dans des revues et volumes scientifiques ainsi que sur des thèses de doctorat (en cours : « Wenn Frauen über Leichen gehen. Die Geschlechterperspektive in Kriminalromanen deutscher Autorinnen ab 1990 »)
Personne de contact : Mireille Tabah
Composition : Barbara Obst - Christian Poetini - Mireille Tabah - Sylvia Weiler


Groupe « Édition critique et genèse textuelle »

Le groupe « Genèse, transmission et édition du texte » met en contact des chercheurs bien que travaillant à l’établissement de textes dans des langues variées et relevant d’époques également diversifiées, souhaitent confronter leurs méthodes de travail et essaient de trouver par des échanges de vue aux problèmes méthodologiques auxquels ils sont confrontés dans la réalisation de leurs travaux.
Personne de contact : Annick Englebert
Composition : Karin Alaverdian - Craig Baker - Marcello Barbato - Annick Englebert - Claudio Gigante


Laboratoire de Linguistique Textuelle et de Pragmatique Cognitive

Ce laboratoire développe une approche intégrée des textes et discours, en supposant que de nombreux mécanismes pragmatiques s’ancrent dans l’organisation cognitive et émotive de l’esprit. L’équipe étudie les fondements mentaux et sociaux de la construction du sens, en les envisageant au niveau des discours élémentaires ou des productions textuelles étendues. On montre que la cohésion et la cohérence discursive, la parole évocative, l’expression des émotions et des états de conscience, mobilisent des conceptualisations de l’action, de l’intention et de la causalité, qui reposent sur le jeu interactif de l’esprit et du corps. L’analyse textuelle s’applique à des matériaux poétiques dont la métrique est étudiée en détail, au discours argumentatif, narratif ou dialogique, à des témoignages de déportés.
Personne de contact : Marc Dominicy
Composition : Emmanuelle Danblon - Mikhail Kissine - Philippe Kreutz - Fabienne Martin - Vanda Miksic - Mihail Nasta - Loïc Nicolas


Centre Gavroche

Le Centre Gavroche est un centre d’étude et de recherche en littérature d’enfance et de jeunesse (LEJ).
Il s’intéresse à la LEJ en tant qu’objet littéraire (contenu, forme, paratexte… des œuvres considérées). Il l’envisage aussi en tant qu’objet social: il s’interroge sur la manière dont ces œuvres transmettent ou pourfendent les normes sociales; il observe également la place que ces textes occupent dans le champ littéraire, et les politiques éditoriales qui leur sont appliquées. Le Centre s’attache en outre à la dimension didactique de la LEJ, en examinant d’une part son rôle dans l’apprentissage de la langue, et d’autre part l’accès progressif à la littérature qu’elle permet.
Le Centre Gavroche est localisé à l’Université Libre de Bruxelles (ULB), mais il possède aussi des antennes ailleurs : dans les écoles primaires, secondaires et supérieures de Belgique, notamment. Sa bibliothèque est rassemblée à la Réserve Précieuse de l’ULB.
Personne de contact : Madeleine Frédéric
Composition : Madeleine Frédéric - Sophie Milquet


Centre Hermogène

Le Centre d’Herméneutique littéraire (Centre Hermogène) se propose, dans le sillage des travaux de Paul Ricoeur, de raviver, tout en la redéfinissant, l’approche herméneutique des textes (littéraires). L’herméneutique est ainsi conçue comme discipline de médiation et de réconciliation entre, d’une part, des perspectives aussi riches que la stylistique, la translinguistique bakhtinienne, la linguistique textuelle et l’analyse du discours et, d’autre part, le « monde » que le texte projette.
Personnes de contact : Madeleine Frédéric
Composition : Madeleine Frédéric - Sophie Milquet - Sabrina Parent


. : © 2010 | copyright : .