Publications

2016

Emmanuelle Danblon

Mandorla de Paul Celan. Ou l’épreuve de la prophétie.

Dorota Walczak-Delanois

Niedoczytani – nierozpoznani. O meandrach poezji polskiej XX i XXI wieku (Pas assez lus-pas assez reconnus. Des méandres de la poésie polonaise des XXe et XXIe siècles)


Dans ce livre Dorota Walczak-Delanois présente, par le biais des silhouettes de dix poètes polonais et de leurs poèmes, l’évolution de la poésie polonaise du début à la fin du vingtième siècle, tout en ouvrant la perspective sur le hic et nunc poétique et en évoquant les contextes des littératures et des arts européens. Forte de son expérience scientifique, didactique et comparatiste, l’auteure aborde les poètes choisis et leurs œuvres avec la connaissance des spécificités de la vie littéraire polonaise et du statut très différent de la poésie et du poète en Pologne en comparaison avec les espaces culturels et la réception de la poésie dans les pays occidentaux, et notamment en Belgique. Les dix chapitres proposent une lecture originale et nouvelle – ou une relecture – de la poésie contemporaine ou reconnue, à rebours parfois de la hiérarchisation de la critique, des analyses communément admises ou de l’« inexistence » des œuvres.


 

Giancarlo Alfano - Claudio Gigante - Emilio Russo

Il Rinascimento. Un'introduzione al Cinquecento letterario italiano (Roma 2016), pp. 384.


Un viaggio appassionante quello proposto dai tre autori di questo volume che ripercorre le tappe di un’epoca variegata e sfolgorante, che ha dato un nuovo corso all’Italia e all’Europa intera. Un momento di straordinaria vitalità e fulgore è quello che sancisce la fine del lungo millennio Medievale e dà inizio all’età non a caso chiamata ‘Rinascimento’. Dallo stravolgimento dei canoni letterari ai cambiamenti in ambito religioso, politico, sociale e culturale, dal mecenatismo alla nascita della stampa; un periodo di grande fermento indagato in tutte le sue sfaccettature in questo libro a tre voci. Oltre all’excursus dei cambiamenti storici e dei generi letterari più rappresentativi, dell’indagine sulla figura e il ruolo dell’intellettuale, gli autori affrontano anche temi come il teatro e la letteratura al femminile. Completa il volume uno schedario delle opere più
rappresentative.http://www.academia.edu/22835561/IL_RINASCIMENTO._Unintroduzione_al_Cinquecento_letterario_italiano


2015

New Territories.

Theatre, Drama, and Performance in Post-apartheid South Africa

Editeurs : Greg Homann et Marc MaufortBruxelles : P.I.E. Peter Lang, 2015Collection: Dramaturgies, vol. 34, ISBN 978-2-87574-253-7 http://www.peterlang.be/index.cfm?event=cmp.ccc.seitenstruktur.detailseiten&seitentyp=produkt&pk=87266&concordeid=574253In this critical anthology of essays and interviews, some of the world's most respected scholars and practitioners writing and working in the area of South African theatre today share their detailed examinations and insights on the complex and contradictory context of Post-Apartheid society. Loosely grouped into the categories of Theatre, Drama, and Performance, the essays collected here offer a sampling of work being staged, produced, and written in the country today. The contributors document, contrast, and analyse significant case studies, representing examples from site-specific performance to new South African plays, from traditional indigenous performance practice to the reimagining of Western classics. The anthology takes the year of South Africa's first democratic election, 1994, as its departure point and includes a broad range of topics that capture the current paradigm.


2014


Sabrina Parent, Cultural Representations of Massacre. Reinterpretations of the Mutiny of Senegal,
Palgrave Macmillan, 2014 (ISBN 9781137274960)

Over the past sixty years, the massacre of Thiaroye (Senegal), the 1944 mutiny of African soldiers that was severely suppressed by the French army, has been continuously reinterpreted by artists such as L. S. Senghor, F. Keita, Doumbi-Fakoly, O. Sembene, B. B. Diop, R. Bouchareb, and F. F. Faye. In this book, Parent puts together a history of these representations, characterizing their socio-historical role and the way each document (re-)interprets the events. Combining a first-hand analysis of the works and their intertextual interactions, as well as an external perspective (which consists of reconstructing the socio-historical contexts of production and reception of each document), Parent engages with history, literature, film, poetics, and politics and highlights the importance of remembering the past.http://www.palgrave.com/page/detail/cultural-representations-of-massacre-sabrina-parent/?k=9781137274960

***



Fabrice Preyat (dir.), Marie-Adélaïde de Savoie (1685-1712). Duchesse de Bourgogne, enfant terrible de Versaille, Edition de l’Université de Bruxelles (« Etudes sur le XVIIIe siècle »), 2014.


En octobre 1696, s'ébranle depuis Turin le cortège qui conduira Marie-Adélaïde de Savoie à Versailles. Le contrat de mariage qui la lie désormais au duc de Bourgogne, petit-fils de Louis XIV, scellera quelques mois plus tard, le sort de l'Europe par la paix de Ryswick. Dès la naissance de sa fille, guidé par un cynisme lucide, Victor-Amédée II l'avait destinée à devenir une princesse française. Il y réussit fort bien. D'emblée, le monarque fut séduit par l'extraversion, le naturel et la simplicité de l'enfant ; il la trouva à souhait.
Devenue duchesse de Bourgogne, la jeune femme bouleverse néanmoins l'étiquette de la cour de France, confite dans les dévotions. Elle devient rapidement la coqueluche de Versailles. Son caractère tempère la religiosité morose de son mari; sa gaieté galvanise autour d'elle musiciens, compositeurs, chorégraphes et hommes de lettres. Son entrain et sa désinvolture  incitent à multiplier les bals, les jeux, les représentations théâtrales, les loteries de chinoiseries... Le goût de la duchesse est éclectique. Elle danse le ballet-mascarade, se laisse séduire par le merveilleux féérique des contes, touche le clavecin avec un certain talent, applaudit au Théâtre Italien et interprète les tragédies sacrées que lui offre Mme de Maintenon. Les dernières années du règne de Louis XIV voient ainsi renaître, sous le coup de divertissements dispendieux honorés par le roi, tout un mécénat littéraire, musical, mais aussi architectural, autour des travaux d'aménagements de la Ménagerie, dont la jouissance est offerte à la duchesse. La cour sort de sa torpeur durant cette époque charnière qui relie les splendeurs éteintes de la cour du Roi-Soleil aux excès de la Régence, puis de Louis XV.

En éclairant ses années de formation, en étudiant le mécénat de la duchesse de Bourgogne au sein du système  de la cour et d'une politique de distinction marquée par la prégnance de plusieurs clans politiques, en interrogeant l'efflorescence d'oraisons funèbres d'où percèrent les espoirs déçus et l'imaginaire collectif de la nation, le présent volume entend combler les lacunes de l'historiographie contemporaine longtemps restée muette sur la brève destinée de Marie-Adélaïde de Savoie et le climat de la cour de Versailles entre 1696 et 1712.


***


Œuvres et critiques, vol. 38, 2013, 1 : "L'apologétique littéraire et les anti-Lumières féminines". Sous la direction de Fabrice Preyat, Narr Verlag, 2014. ISSN 03381900, 160 pp. 



La valeur intellectuelle et les origines presque exclusivement masculines de l'apologétique chrétienne ont longtemps oblitéré le rôle des femmes dans la défense de la foi au XVIIIe siècle. L'histoire culturelle et l'étude des processus de formation des identités sociales ne peuvent plus décemment négliger, dans leur ensemble, des ouvrages féminins qui recouvrent des réalités intellectuelles, matérielles, philosophiques et religieuses parfois très éloignées mais au sein d'un phénomène qui fait sens collectivement et qui a largement contribué à ouvrir l'apologétique et la théologie aux leçons de la raison et de la sensibilité, aux canons de la littérature aussi.
Sur fond de querelles contre le parti philosophique, les femmes écrivains ont tenté de prouver que les vérités chrétiennes pouvaient devenir un délice pour l'esprit et que leur sauvegarde méritait bien après tout quelques concessions faites au plaisir. La cohabitation des écoles spirituelles, l'évolution du marché de la librairie et des modes de lecture, l'imitation des genres à la mode, l'anonymat lié à l'identité sexuelle des auteurs, le maillage complexe des réseaux sociaux et les stratégies discursives déployées par les femmes écrivains sont autant de problématiques qui conditionnent une écriture engagée et qui influent sur l'identité de l'intellectuel et de l'écrivain durant l'époque des Lumières.
Le présent volume a pour ambition de jeter un regard nouveau sur la défense des vérités religieuses et sur l'antiphilosophie, dans leurs manifestations littéraires. En contribuant à l'exploration conjointe de ces deux champs, l'ouvrage entend dans le même temps en ouvrir l'examen aux études de genres.

. : © 2010 | copyright : .