Appel à communication : colloque international « Les écritures du journalisme sportif »

Pourquoi le sport? Un projet d’étude de la presse au XXème siècle ne pouvait pas faire l’économie du sport. II y a à cela deux raisons principales ; l’ une historique, la seconde scientifique. Sur le plan historique, la place que le sport occupe dans l’économie médiatique contemporaine est évidemment majeure. Elle concerne des périodiques ou des médias spécialises , mais également les médias généralistes. Le sport, avec ses vedettes, ses résultats, ses exploits, ses  séquences  périodiques (coupes  du  monde ou Jeux olympiques) fait pleinement partie de ce que l’on appelle l’information. II est désormais un phénomène social, un enjeu international, une réalité économique et publicitaire, éducative, un facteur de sante publique. Dans l’ histoire de longue durée de la circulation de !’information, jamais le sport n’a occupe une telle place. II n’est pas faux de dire que le XXème siècle a inventé les médias sportifs. Sur le plan scientifique, les historiens du sport et ceux de la presse ont opéré une tardive conjonction. Le discours sur la presse sportive a d’abord été celui des  acteurs eux-mêmes, au fur et à mesure que se développait la conscience de former une sous-profession spécifique, souvent d’ailleurs liée à une double pratique, celle des…

Séminaire: Écrire le sport

Au sens moderne du mot, le sport est une invention récente. Il est institué dans le courant du XIXe siècle, et devient un phénomène de masse au XXe. D’abord lié à la conscription obligatoire, il est devenu ensuite un secteur économique florissant. Les médias ont joué et continuent d’y jouer un rôle essentiel. Ils contribuent très largement à privilégier certains sports au détriment d’autres, et à professionnaliser à l’extrême ceux qui génèrent les plus grands profits. Écrivains et journalistes s’y sont intéressés depuis toujours. Le sport a été un terrain de concurrence entre diverses poétiques, et jusqu’à nos jours, l’écriture du sport demeure un défi permanent pour renouveler l’intérêt des lecteurs. Le vendredi 30 mars 2018 De 10 à 12h au local DC2.223 De 13h à 16h au local AY2.112       Programme:  10-11h Table ronde 1. Ecrire le sport dans la perspective de l’analyse de la presse écrite. Animation : M.-E. Thérenty* Participants : Yoan Verilhac, Pierre-Carl Langlais, Amélie Chabrier   11h15-12h15 Table ronde 2. Ecrire le sport dans la perspective de l’analyse des médias contemporains. Animation : Florence Le Cam et Isabelle Meuret Participants : Sandy Montanola (Université de Rennes), Julie Gaucher (Université de Lyon) Violaine Sauty* : écriture du football dans les…