Journée d’études portant sur les bibliothèques d’écrivains et d’artistes belges, du XIXe siècle jusqu’à nos jours
/ 17 mai 2019

Cette journée a pour objectif de penser la bibliothèque selon une perspective à la fois méthodologique, théorique et pratique et se clôturera par l’intervention de l’écrivain Caroline Lamarche à propos de sa bibliothèque et de ses lectures. La journée se tiendra à l’Université libre de Bruxelles, et sera coorganisée par le groupe de contact FNRS « Écrits d’artistes » et la revue des lettres belges de langue française Textyles (https://journals.openedition.org/textyles/)

Séminaire Littérature mineure/Minorités – Réflexions sur un concept – limites et potentiel
/ 26 avril 2019

Description Partant de l’ouvrage de Deleuze et Guattari, Kafka : pour une littérature mineure (1975), devenue un grand sujet de discussion internationale, le séminaire Philixte abordera les diverses perspectives qu’ouvre le concept de « littérature mineure ». Le terme « mineur » ouvre en soi un vaste champ de possibilités d’interprétations autant au sens terminologique qu’au sens du contenu, ce qui peut être conçu par la littérature spécialisée comme un manque à combler ou un potentiel à questionner. À la recherche d’une définition, le défi qui se pose ne concerne pas seulement le plan sémantique mais aussi les possibilités de traduction. Tout comme Kafka parlait de « kleine Literaturen » dans les fragments de son journal intime (1911) – sans nous en donner une explication complète et longuement mûrie –, la traduction française de Marthe Robert vers « littérature mineure » ouvrît la boîte de Pandore sur de multiples voies d’interprétation. Liées aux différentes approches, se présentent des possibilités d’insertion correspondantes qui montrent qu’il ne s’agit ni d’une catégorie fermée ni d’une catégorie « fermable ». L’exemple de Kafka, en tant que juif germanophone immergé dans un environnement majoritairement tchèque, révèle déjà toute la complexité de la définition d’une littérature…

Séminaire international « Movere » – Utopies cosmopolitiques
/ 5 mars 2019

Movere. Mouvoir. Se mouvoir. Être mu. Être ému. Les diverses manifestations de ce verbe latin révèlent les voies multiples par lequel un sujet corporel est animé. La richesse d’un tel mot en fait le thème idéal pour rassembler les forces vives de Philixte et traverser les champs disciplinaires de ses membres. Centré sur la question des circulations des individus et des imaginaires corporels, le séminaire « Movere » a comme objectif d’articuler les approches du corps à celles du mouvement, prenant pour langage d’expression la littérature contemporaine (1980 à nos jours). Des analyses théoriques seront les bienvenues, mais ne trouveront une place que fondées sur une matière textuelle bien définie, qu’il ne s’agira pas de convoquer comme simple illustration. Conçue comme le lieu d’interrogations et de débats constructifs, cette manifestation scientifique internationale prévoit aussi d’accueillir les étudiants de Master et les doctorants dont les recherches croiseraient ces thématiques d’une part et, d’autre part, les étudiants des cours de Master 2 « Littératures contemporaines » et de « Théories et pratiques du récit » (Sabrina Parent). Les contributions déboucheront sur une publication en volume dans la Revue Belge de Philologie et d’Histoire.   Conférencier invité : Rochard Scholar (Université d’Oxford)

La Foire du livre s’invite à l’ULB
/ 15 février 2019

Responsables du projet : Sabrina Parent, en collaboration avec Justine Feyereisen et diverses institutions CEC (Coopération par l’Education et la Culture), FWB, ULB-Coopération, Afric@ulb

La Foire du livre s’invite à l’ULB
/ 14 février 2019

Responsables du projet : Sabrina Parent, en collaboration avec Justine Feyereisen et diverses institutions CEC (Coopération par l’Education et la Culture), FWB, ULB-Coopération, Afric@ulb

Conférence de Philippe KAENEL : « De Rodolphe Töpffer à Gustave Doré : l’artiste mis en scène »
/ 16 novembre 2018

Le centre de recherche Philixte a le plaisir de vous invité à la conférence de Philippe KAENEL, Professeur de l’Université de Lausanne, sur le thème « De Rodolphe Töpffer à Gustave Doré : l’artiste mis en scène » qui aura lieu le vendredi 16 novembre 2018 à 18h30, auditoire AY2.107.   Philippe KAENEL est professeur associé d’histoire de l’art contemporain à l’Université de Lausanne. Ses travaux portent notamment sur les arts graphiques en général – sur l’illustration, la caricature, la bande dessinée, l’affiche, la photographie – ainsi que la théorie de l’art et la critique. Il a été le commissaire général de plusieurs expositions internationale. Il a également dirigé et écrit une vingtaine de livres; entre autres, Le métier d’illustrateur (1830-1880) : Rodolphe Töpffer, J.-J. Grandville, Gustave Doré (Droz, 2005) et Théophile-Alexandre Steinlein : L’Oeil de la rue (5 Continents, 2008, en collaboration avec Catherine Lepdor) qui font figure de références incontournables dans leur domaine. Image : Gustave Doré, « Une Ascension au Mont Blanc », Petit Journal pour Rire, n° 229, 1860. Source : BMVR de Nice. Via Töpfferiana