Movere
/ 23 février 2018

Séminaire international « Movere » Workshop « Corps en mouvement – Exil, errance et migration » avec Alexis Nuselovici (Nouss) et Emilie Ieven Comment penser l’appartenance ontologique du sujet au monde sans une quelconque inclusion spatiale? Ses mouvements seraient-ils dirigés par la société, ses gestes seraient-ils orientés par un univers biopolitique? Ou revient-il au sujet mouvant de maintenir le cours de l’expérience? Et si le sujet corporel ne se rapportait pas au monde comme à n’importe quel objet de connaissance, mais plutôt comme à ce qu’il reçoit et qu’il accomplit dans des territoires où il passe? La séance « Corps en mouvement » du séminaire international « Movere », organisé avec le soutien du Centre de recherche Philixte, s’intéressera à ces questions d’une actualité brûlante. À cette occasion, nous recevrons Alexis NUSELOVICI (NOUSS), professeur en littérature générale et comparée à l’Université d’Aix-Marseille et titulaire de la chaire « Exil et migration » au Collège d’études mondiales (FMSH, Paris), et Emilie IEVEN, doctorante en langues et lettres à l’Université Saint-Louis. Leur intervention portera sur l’exil comme expérience, l’errance comme utopie et les migrations à partir d’exemples extraits de la littérature. Coordinatrice: Justine FEYEREISEN : Justine.Feyereisen@ulb.ac.be Responsables: Justine FEYEREISEN et Sabrina PARENT

Soutenance de thèse publique – Veronica Ntoumos
Actualités , Recherche , Thèse / 24 novembre 2017

L’épreuve publique pour l’obtention du grade académique de Docteur en Langues, lettres et traductologie de Veronica Ntoumos aura lieu le mardi 19 décembre 2017 de 14h30 à 16h30 dans la salle DC2.206. Madame Veronica NTOUMOS présentera et défendra publiquement une dissertation originale intitulée : «L’esthétique de la résistance dans les œuvres des écrivaines franco-vietnamiennes contemporaines : Femmes, Histoire, Exil» Le jury sera composé de Mmes et MM. X. LUFFIN (Promoteur), A.R. Delbart, R. Fonkoua (co-promoteurs), A. Delattre (Président), A. Florian, R. Yotova et G. Bridet.