Partenariat

5 avril 2017

COnTEXTES : Revue de sociologie de la littérature rassemble des chercheurs adoptant une approche sociale du littéraire, toutes époques et toutes littératures confondues. Bien plus qu’un découpage d’objets communs, c’est donc d’avantage une convergence de regards qui fonde la cohérence de COnTEXTES, dont la démarche consiste à reconnaiître l’inscription sociale des pratiques littéraires, par opposition à une conception sacralisée de la littérature et à une lecture immanentiste des textes.

Dans cette perspective, les axes privilégiés par la revue sont l’étude des instances du littéraire (édition, critique, académies, prix, etc.), l’analyse sociocritique des œuvres, l’étude des groupes et réseaux littéraires, l’étude des formes de visibilité sociale de la littérature (histoire des représentations, études de réception, etc.). La revue se veut également le lieu d’une réflexion théorique sur les outils conceptuels propres à de telles approches, en refusant tout dogmatisme et en favorisant les questionnements épistémologiques. Sans pour autant défendre une interdisciplinarité forcenée, COnTEXTES privilégiera le traitement de problématiques qui permettent de coupler de manière pertinente et féconde les outils sociologiques à des méthodes d’analyse issues d’autres sciences humaines, sans oublier les outils proprement littéraires.

Soucieuse de diffuser également les travaux de jeunes chercheurs et désireuse de combler un vide dans l’espace des publications scientifiques, la revue COnTEXTES se donne pour ambition d’offrir un panorama de l’actualité de la sociologie de la littérature et de proposer de nouvelles pistes de recherche.

Site web COnTEXTES : https://journals.openedition.org/contextes/

 

EASt, équipe de recherche sur l’Asie de l’est : Créé en 2016 et intégré à la Maison des Sciences Humaines (MSH) de l’ULB, EASt a pour ambition de souligner l’importance des sciences humaines et sociales dans la recherche, et la nécessité d’une approche interdisciplinaire pour comprendre le monde, passé et présent.

En tant qu’incubateur pour la recherche de haut niveau sur l’Asie orientale à l’ULB, EASt organise des conférences, chaires d’enseignement interdisciplinaires, séminaires et journées d’études autour d’une des régions les plus dynamiques du monde.

EASt, initiative unique en Belgique francophone, est idéalement localisée au cœur de Bruxelles et vise non seulement les chercheurs et les étudiants de Belgique mais également les responsables et décideurs politiques ainsi que les citoyens intéressés par la région est-asiatique. Ancré dans une recherche et un enseignement original, EASt poursuit actuellement trois axes de recherche principaux : Evolution des normes sociales et des valeurs chez les jeunesses d’Asie orientale ; Occupation et usage des espaces publics en Asie orientale ; Production et circulations des connaissances en Asie orientale. Depuis 2017, EASt a rejoint le groupe français de recherche sur les études asiatiques, GIS Asie.

Site web d’EASt : http://msh.ulb.ac.be/equipes/east/

 

La MSH-ULB s’inscrit dans une dynamique générale de l’université, et plus globalement du monde de la recherche en Europe, qui consiste à faire travailler des chercheurs issus de disciplines différentes autour d’objets de recherche communs afin que la connaissance qu’ils produisent puisse permettre d’appréhender ces objets dans leur globalité et dans leur complexité.

Site web de la Maison des sciences humaines de l’ULB : http://msh.ulb.ac.be

 

Réseau Gis-Asie : le Groupement d’intérêt scientifique Études asiatiques, ou « GIS Asie » est né en 2013 à l’initiative du CNRS et de 15 autres établissement publics de recherche et d’enseignement supérieur. Il compte aujourd’hui 21 institutions membres.

Son but est de mettre en commun des compétences scientifiques et des moyens en faveur de la recherche française en sciences humaines et sociale sur l’Asie. Le GIS se propose d’être un lieu de concertation et d’initiatives de l’ensemble des laboratoires et des chercheurs de ce domaine.

Le GIS est formalisé par une convention, signée par les parties, pour une durée initiale de 5 ans. 
Le GIS Asie s’inscrit dans la dynamique de la recherche par aires cultuelles, qui s’est traduite notamment par la création des GIS « Amériques » (Institut des Amériques), « Afrique » et « Moyen-Orient et mondes musulmans ».
Le GIS se propose de mener des actions selon les 6 axes de travail suivants :

  • faire l’état des lieux des études asiatiques en France ;
  • améliorer la visibilité de la recherche française à l’international ;
  • structurer et décloisonner les études asiatiques ;
  • former et recruter en menant des actions en faveur des jeunes chercheurs ;
  • mutualiser les ressources en matière de données et de documentation ;
  • améliorer la diffuser les recherches sur l’Asie (publications, sites internet,…).

Site web Réseau Gis-Asie : http://www.gis-reseau-asie.org/

 

STRIGES : avec la Structure de recherche interdisciplinaire sur le genre (STRIGES), l’ULB, forte de ses engagements et de sa vaste expertise en matière d’égalité des sexes, s’est enfin dotée d’une coupole rassemblant les chercheur.e.s travaillant sur ces questions. Objets interdisciplinaires par excellence, le genre et la sexualité n’arrêtent pas de questionner la recherche et l’éducation, la construction des (in)égalités, nos espaces publics, privés, sociaux et spatiaux.

Striges, cette nouvelle Structure de recherche interdisciplinaire sur le genre, l’égalité et la sexualité de la MSH fédère actuellement plusieurs dizaines d’enseignant-e-s et de chercheur-e-s issus de huit facultés, écoles et instituts de l’ULB. Rassemblant ainsi une masse critique conséquente, Striges se veut un pôle de référence durable en Belgique ainsi qu’à l’étranger. Dotée d’une revue scientifique de qualité, la revue Sextant, de la Chaire Tassier, de nombreux séminaires, et de bien d’autres outils de qualité, Striges accentue la visibilité des études genre et permet d’influer de nouvelles recherches novatrices. De plus, comme en référence à son origine mythologique antique, la Striges, poussera un cri strident lorsque les discriminations basées sur le sexe, le genre ou la sexualité se feront jour.

Site web STRIGES : http://msh.ulb.ac.be/equipes/striges/

 

Pas de commentaire