Conférence : La langue à l’épreuve du Lager

11 avril 2019

Jeudi 25 avril 2019 de 14h à 16h – Campus du Solbosch – local UA2.114

Conférencier invité: Salvatore Di Piazza – Università degli Studi di Palermo

Abstract
Dans le contexte général de la relation entre la langue et le Lager, il est possible de parler d’une double direction de recherche. D’une part, il s’agit d’analyser et comprendre ce que la langue représente (d’un point de vue positif et négatif) dans la vie des camps de concentration. À cet égard, nous faisons référence non seulement aux aspects plus strictement communicatifs, mais aussi à ceux qui sont plutôt liés aux aspects identitaires. C’est en ce sens que nous nous proposons d’analyse comment la langue a été mise à l’épreuve dans le Lager ; c’est-à-dire nous analysons ce qu’il se passe avec la langue, quels sont ses potentiels. Voici le sens de cette mise de l’épreuve.
D’autre part, il est tout aussi intéressant de regarder la question du point de vue opposé, à savoir ce que le Lager représente pour la langue ou les effets qu’il exerce sur celle-ci. C’est en ce sens que nous voulons voir comme la langue est mise à l’épreuve par le camp de concentration. Et cela car s’il est vrai que la langue contribue à la production de la violence au sein du Lager, il est tout aussi vrai que le Lager exerce une violence sur la langue. Et il ne pourrait en être autrement s’il est vrai, comme le rappelle Primo Levi, que « là où la violence est infligée à l’homme, elle se fait également au niveau de la langue ».

Pas de commentaire

Les commentaires sont fermés.