Séminaire : Littérature mineure/Minorités Réflexions sur un concept – limites et potentiel

Le vendredi 26 avril 2019 de 14h à 18h au local AZ4.103 du Campus du Solbosch (avenue. F.D. Roosevelt, 50 – 1050 Bruxelles) Coordination : Jossfinn Bohn & Kerstin Terler Sous la responsabilité académique de Helga Mitterbauer Entrée libre Présentations Jeanne E. Glesener (Université du Luxembourg) : La littérature mineure et les littératures des minorités dans le débat actuel Lesley Penné (VUB) : ‘Emotional Topographies‘ in European German-Language Minor Literatures: Exploring Transcultural Crossings of Spaces, Memories and Emotions Jossfinn Bohn (ULB) : Nulle part chez soi : L’œuvre de Rachida Lamrabet dans le contexte de la littérature des minorités Kerstin Terler (ULB/Université Toulouse Jean Jaurès) : L’Autriche, Maja Haderlap et son « Engel des Vergessens » / « L’Ange de l’oubli » : un exemple pour une littérature des minorités ? Joan Mwangovya (ULB) : The Portrayal of African Migrants in German Literature Création du collage de l’affiche : Charlotte Bohn

Conférence : La langue à l’épreuve du Lager
Actualités , Cours-conférence / 11 avril 2019

Jeudi 25 avril 2019 de 14h à 16h – Campus du Solbosch – local UA2.114 Conférencier invité: Salvatore Di Piazza – Università degli Studi di Palermo Abstract Dans le contexte général de la relation entre la langue et le Lager, il est possible de parler d’une double direction de recherche. D’une part, il s’agit d’analyser et comprendre ce que la langue représente (d’un point de vue positif et négatif) dans la vie des camps de concentration. À cet égard, nous faisons référence non seulement aux aspects plus strictement communicatifs, mais aussi à ceux qui sont plutôt liés aux aspects identitaires. C’est en ce sens que nous nous proposons d’analyse comment la langue a été mise à l’épreuve dans le Lager ; c’est-à-dire nous analysons ce qu’il se passe avec la langue, quels sont ses potentiels. Voici le sens de cette mise de l’épreuve. D’autre part, il est tout aussi intéressant de regarder la question du point de vue opposé, à savoir ce que le Lager représente pour la langue ou les effets qu’il exerce sur celle-ci. C’est en ce sens que nous voulons voir comme la langue est mise à l’épreuve par le camp de concentration. Et cela car s’il…

Autopsie de l’échec littéraire

Huitièmes journées d’études du groupe COnTEXTES Le 16 et 17 mai 2019 à la Maison des Arts de l’ULB – avenue Jeanne, 56 à 1050 Bruxelles Renseignements: cbertiau@ulb.ac.be et cdehalle@ulb.ac.be En tant qu’elle participe de la consécration des auteurs et entretient des rapports intéressés avec la question de la valeur, l’histoire de la littérature a tendance à accorder beaucoup plus d’attention aux succès qu’aux échecs. Tout se passe comme si la distance temporelle qui sépare le chercheur de son objet avait figé la valeur des œuvres, constitué un panthéon immuable tout prêt à être « reconnu » et aux marges duquel il n’y aurait que des œuvres « mineures », en cela moins dignes d’être étudiées. La réussite, cependant, n’est que la pointe de l’iceberg littéraire. En se focalisant sur les « grands » écrivains, sur les « modernes », sur les « originaux », ne risque-t-on pas de donner une image sinon faussée, du moins (trop) partielle, de la littérature d’une époque ? Sous le titre « Autopsie de l’échec littéraire », les huitièmes journées d’études du groupe COnTEXTES cherchent à mettre au jour les logiques de l’exclusion symbolique dans le champ littéraire. On s’intéressera aussi bien aux raisons de l’échec littéraire qu’aux luttes des agents pour l’échec d’autrui, aux réactions des…

Focus sur la littérature de jeunesse

Le Département Langues et Lettres et le centre de recherche Philixte ont le plaisir de vous inviter aux conférences d’Élodie Bouygues – Université de Besançon qui auront lieu les mardi 30 avril 2019 de 14h à 16h : « La Shoah deux fois indicible » Jeudi 2 mai 2019 de 10h à 12h : « Censure et auto-censure : causes, effets, acteurs » sur le campus du Solbosch : avenue. F.D. Roosevelt, 50 – 1050 BruxellesAuditoire : AZ4.103 (bâtiment A, porte Z, 4ème niveau, local 103) Entrée gratuite Contact : sabrina.parent@ulb.ac.be