1918-2018 – Roumanie 100 ans de Grande Union : cycle des conférences/séminaires doctoraux octobre 2018 à avril 2019

1918-2018 – Roumanie 100 ans de Grande Union – Cours-Conférences – Séminaires doctoraux Année académique 2018-2019 ULB – Campus du Solbosch Maison des Arts de l’ULB av. Jeanne 56 – 1050 Bruxelles Entrée libre Programme Octobre 2018 Mercredi 24/10/2018 18h00 : Les écrivains roumains, le communisme et la francophonie: considérations sur les limites de la littérature transnationale par Alexandra VRANCEANU [Université de Bucarest] 18h30 : Queen Marie – Mama Regina: Mother of the Nation par Roxana MARINESCU [Académie d’Études Économiques de Bucarest] 19h00 : Miscarea poetica feminina in Romania de azi par Oana URSACHE [Université de Grenade/ Université «Stefan cel Mare» de Suceava] 19h30 : Poezia ca forma de pelerinaj par Emilia INVANCU [Université «Adam Mickiewicz» de Poznan/Université «1 Decembrie 1918» de Alba Iulia] Jeudi 25, Vendredi 26 & Samedi 27/10/2018 Académie royale de Belgique Maison des Arts de l’ULB Colloque international «Royauté(s) entre historicité et imaginaire» 1ères Journées scientifiques d’études roumaines à Bruxelles Novembre/Décembre 2018 Lundi 12/11/2018  10h00 : Quantitative and qualitative aspects of derivational families in contemporary Romanian par Carmen MIRZEA VASILE [Université de Bucarest/Académie Roumaine/ Institut de Linguistique «Iorgu Iordan – Alexandru Rosetti»] Vendredi 7/12/2018  12h00 : IA – La blouse roumaine par Ana-Maria TEODORESCU [Université de Bucarest] Avril 2019 Mardi 30/04/2019  10h00 : Romanian Discourse Markers in face-to-face interactions par Gabriela BIRIS [Université de Bucarest] Informations Cristina-Alice TOMA, Lectrice de langue roumaine : cristina-alice.toma@ulb.ac.be @ULB_LTC facebook/ulbltc #Roumanie100

Colloque international « Royauté(s) : entre historicité et imaginaire – 25, 26 et 27/10/2018

à l’Académie Royale de Belgique, à la Maison des arts de l’Université libre de Bruxelles – ULB, à la Résidence de l’Ambassadeur de la Roumanie Bruxelles, les 25, 26 et 27 octobre 2018 Journées scientifiques d’études roumaines à Bruxelles – première édition Argumentaire : La question du rapport entre, d’une part, la / les royauté(s), et, d’autre part, l’historicité et l’imaginaire, interpelle plusieurs domaines de la recherche aussi bien au sein des sociétés anciennes que contemporaines. En effet, telle que définie par d’éminents théoriciens comme Aristote et Montesquieu, la royauté est une forme de monarchie, car il s’agit d’une forme de pouvoir politique exercée par une seule personne. Le propos doit cependant être nuancé, car au fil de l’histoire, il y a eu des formes de royauté plus complexes, comme l’indiquent les exemples si éloignés dans le temps tels la Sparte classique, la France capétienne ou le Royaume-Uni contemporain… La royauté est aussi un symbole qui, migrant de l’histoire à la religion et du politique au social ne cesse d’alimenter la réflexion philosophique, la littérature et les arts. Quoiqu’il en soit, à l’intersection du pouvoir et de l’autorité, la royauté demeure un champ de réflexion fécond, voire incontournable, lorsqu’il s’agit…

Séminaire: Écrire le sport

Au sens moderne du mot, le sport est une invention récente. Il est institué dans le courant du XIXe siècle, et devient un phénomène de masse au XXe. D’abord lié à la conscription obligatoire, il est devenu ensuite un secteur économique florissant. Les médias ont joué et continuent d’y jouer un rôle essentiel. Ils contribuent très largement à privilégier certains sports au détriment d’autres, et à professionnaliser à l’extrême ceux qui génèrent les plus grands profits. Écrivains et journalistes s’y sont intéressés depuis toujours. Le sport a été un terrain de concurrence entre diverses poétiques, et jusqu’à nos jours, l’écriture du sport demeure un défi permanent pour renouveler l’intérêt des lecteurs. Le vendredi 30 mars 2018 De 10 à 12h au local DC2.223 De 13h à 16h au local AY2.112       Programme:  10-11h Table ronde 1. Ecrire le sport dans la perspective de l’analyse de la presse écrite. Animation : M.-E. Thérenty* Participants : Yoan Verilhac, Pierre-Carl Langlais, Amélie Chabrier   11h15-12h15 Table ronde 2. Ecrire le sport dans la perspective de l’analyse des médias contemporains. Animation : Florence Le Cam et Isabelle Meuret Participants : Sandy Montanola (Université de Rennes), Julie Gaucher (Université de Lyon) Violaine Sauty* : écriture du football dans les…

Colloque international: Hacia la narrativa hispánica del futuro: retrospección y perspectivas

En sus seminales apuntes para las «Norton Lectures», que redactó en 1984-1985 y que la muerte iba a convertir en una especie de testamento literario, Italo Calvino ideó seis propuestas para la literatura del próximo milenio: «leggerezza», «rapidità», «esatezza», «visibilità», «molteplicità», y la inédita «consistency». En realidad, dichas propuestas reivindicaban seis valores o cualidades que, para Calvino, hacían la literatura insustituible y garantizaban su vigencia más allá de las diversas transformaciones contextuales que implica una Historia cada vez más acelerada. Han pasado algo más de treinta años desde entonces, de los cuales dieciocho en dicho nuevo milenio: el nuestro. Por ello, y puesto que en todo ese tiempo se han publicado millares de títulos, muchos con la ambición de una modernidad cada vez puesta al día, parece oportuno intentar un balance crítico y prospectivo. ¿Cuáles han sido y son las orientaciones más significativas de la literatura contemporánea (la que se concibe como exploración, y no como mera producción estandarizada)? ¿Cuáles serían las más cargadas de futuro? En ellas, ¿cuál sería la parte de los valores perennes (como los que identificaba y defendía Calvino) y la de nuevos valores (del tipo que sean)? ¿En qué medida la literatura es y será…