Publication 2019 – Coups de griffe, prises de bec

Coups de griffe, prises de bec propose de replonger au coeur du système médiatique des années trente pour étudier la satire, ce rire qui blesse et parfois tue. Abordant un vaste panorama de journaux francophones, dont le toujours vivace Canard enchaîné, le livre retrace l’évolution de cette violence iconique et textuelle née dans un régime de censure, qui trouve de nouveaux usages aussi bien politiques qu’économiques en ces temps troubles de la démocratie. De qui et de quoi riait-on ? Quelles ont été les carrières de ces stars du rire ? Comment cette forme ancienne a évolué ? Enfin comment ces textes et dessins ont circulé dans le monde ? Autant de questions que les auteurs de ce livre se posent pour revenir sur certains stéréotypes associés aux années 1930 et réfléchir à notre contemporanéité. Coordonné par Amélie Chabrier et Marie-Astrid Charlier, Coups de griffe, prises de bec. La satire dans les années trente réunit une équipe internationale de chercheurs [Belgique, Canada, France – dans le cadre d’une collaboration entre les Universités de Montréal (Crilq), de Montpellier (RIRRA 21) et de Bruxelles (Philixte)] qui travaillent depuis plusieurs années sur la presse francophone de cette période. Ce collectif a déjà publié des…

Séminaire doctoral « Les études tchèques dans les perspectives interdisciplinaires »
Littérature , Séminaire / 20 septembre 2018

« Les formes en dissolution : l’informe, le liquide, le grignoté » Les sources philosophiques et esthétiques du modernisme Campus du Solbosch – Centre d’Études tchèques – bâtiment AX 22 septembre 2018 de 10h à 13h Participants : Petra James (ULB) Hélène Martinelli (ENS Lyon) Tomasz Swoboda (Université de Gdansk) Anna Szyjkowska-Piotrowska (Collegium Civitas, Univeristé de Varsovie) Entrée gratuite Contact : petra.krivankova@ulb.ac.be    

Séminaire international « Narratology and World Cinema »

Comment le cinéma périphérique permet-il l’émergence d’autres manières de raconter ? Aujourd’hui world cinema désigne une dé-localisation géographique, mais aussi des circuits de production et de distribution alternatifs, à l’écart de l’industrie hollywoodienne dominante : productions indépendantes, festivals, commissions artistiques, etc. Ce séminaire sera l’occasion pour Philixte (Études Philologies, Littéraires et Textuelles) et CiAsp (Cinéma et Arts de la scène) d’unir leurs efforts afin d’aborder le cinéma au pluriel comme « nouvel art du récit ». Programme : David Martin-Jones (Glasgow University), World Cinema Narrates World History Christophe Den Tandt (Université Libre de Bruxelles), Existe-t-il un réalisme mineur? La représentation réaliste du monde social au cinéma peut-elle servir des stratégies de résistance? Camille Bourgeus (Universiteit Antwerpen), ‘Scope’ over ‘Duration’: Storytelling and critical realism in the films of Wang Bing Thea Rimini (Université Libre de Bruxelles), Le Nouveau Documentaire Italien: Quelques Pistes 14.00 – 18.00 à la Maison des Arts (Avenue Jeanne, 56). Le séminaire est ouvert à tous, mais le nombre de place est limité. Coordinatrice : Jade de Cock (jdecockd@ulb.ac.be) Responsables scientifiques du séminaire : Jade de Cock & Sabrina Parent

Séminaire doctoral « Les études tchèques dans les perspectives interdisciplinaires » : 5ème workshop
Actualités , Littérature , Séminaire / 18 avril 2018

  Le 5ème workshop du séminaire Les études tchèques dans les perspectives interdisciplinaires :  « Traduire la littérature contemporaine d’Europe centrale » accueillera  Pawel Lapinski, doctorant en philologie à l’Université de Gdansk, le jeudi 26 avril 2018 de 12h à 14h au centre d’Études tchèques (Campus du Solbosch, av. F.D. Roosevelt, 50 – 1050 Bruxelles, bâtiment AX).   Entrée gratuite Contact: petra.krivankova@ulb.ac.be

1918-2018 Roumanie 100 de grande union
international , Littérature , Séminaire / 18 avril 2018

Dans le cadre de « 1918-2018 Roumanie 100 ans de grande réunion », Mme la Professeure Alice Toma organise une conférence sur le thème « Transferts identitaires dans les œuvres des écrivains roumains du XIXè siècle » ce jeudi 19 avril à 18h au local AW1.121 (Campus du Solbosch, avenue F.D. Roosevelt, 50 – 1050 Bruxlles, bâtiment A, porte W, local 121) qui accueillera Mme la Professeure Mirela OCINIC (Université « Lucian Blaga » de Sibiu. La conférence de Mme Ocinic sera suivi d’une rencontre avec la poésie de l’auteure Tatiana Benchea qui sera présenté par M. Gheorghe C. Socaciu (Université RICE, Houston, États-Unis). Entrée libre Contact: cristina-alice.toma@ulb.ac.be

Séminaire: « Les droits et les devoirs » de la critique littéraire d’aujourd’hui – 3ème workshop

Le mardi 17 avril 2018, le séminaire Philixte « Les droits et les devoirs » de la critique littéraire d’aujourd’hui accueillera pour sa troisième séance de conférence, Prof. Joanna Orska, Professeure de l’Université de Wrocław, critique littéraire et rédactrice » sur le thème « Postmodernisme ». Le séminaire aura lieu de 18hà 20h à l’auditoire AW1.126 et est sous la responsabilité académique de Prof. Dorota Walczak.

Séminaire: Le difficile transfert des superhéros en France (et en Belgique)
Actualités , Littérature , Séminaire / 27 mars 2018

Le séminaire Philixte « Le difficile transferts des superhéros en France (et en Belgique) » accueillera le vendredi 27 avril 2018 à 16h à l’auditoire AY2.112, le professeur Chris Reyns-Chikuma de l’Université de l’Alberta. Thème C’est un fait : les superhéros sont américains. Et pourtant il en existe depuis 1938 en France, tant sous forme de traductions-adaptations de superhéros américains, que sous forme de créations originales françaises. Qui, cependant a entendu parler de Fantax, Sata-nax, Mister X ? Excepté pour quelques centaines (milliers ?) de fans, ces -X représentent bien souvent des inconnus. Les seuls superhéros français, célèbres en France, sont Astérix et Superdupont soit, paradoxalement, des parodies de superhéros. Dans cette présentation, en utilisant les concepts de « soft power » et de « géopolitique culturelle », nous montrerons comment et pourquoi les superhéros ne se sont jamais accli-matés à la BD franco-européenne. Bref Curriculum vitæ de Chris REYNS-CHIKUMA: Chris REYNS-CHIKUMA est professeur à l’université de l’Alberta, et pendant ce quadri-mestre, il est professeur invité à l’Université de Liège. Il enseigne divers cours en français, consacrés à la culture française au XXe siècle et à la bande dessinée, et en anglais sur les superheroes et le développement des graphic novels. Il…

Séminaire: Écrire le sport

Au sens moderne du mot, le sport est une invention récente. Il est institué dans le courant du XIXe siècle, et devient un phénomène de masse au XXe. D’abord lié à la conscription obligatoire, il est devenu ensuite un secteur économique florissant. Les médias ont joué et continuent d’y jouer un rôle essentiel. Ils contribuent très largement à privilégier certains sports au détriment d’autres, et à professionnaliser à l’extrême ceux qui génèrent les plus grands profits. Écrivains et journalistes s’y sont intéressés depuis toujours. Le sport a été un terrain de concurrence entre diverses poétiques, et jusqu’à nos jours, l’écriture du sport demeure un défi permanent pour renouveler l’intérêt des lecteurs. Le vendredi 30 mars 2018 De 10 à 12h au local DC2.223 De 13h à 16h au local AY2.112       Programme:  10-11h Table ronde 1. Ecrire le sport dans la perspective de l’analyse de la presse écrite. Animation : M.-E. Thérenty* Participants : Yoan Verilhac, Pierre-Carl Langlais, Amélie Chabrier   11h15-12h15 Table ronde 2. Ecrire le sport dans la perspective de l’analyse des médias contemporains. Animation : Florence Le Cam et Isabelle Meuret Participants : Sandy Montanola (Université de Rennes), Julie Gaucher (Université de Lyon) Violaine Sauty* : écriture du football dans les…

Colloque international: Hacia la narrativa hispánica del futuro: retrospección y perspectivas

En sus seminales apuntes para las «Norton Lectures», que redactó en 1984-1985 y que la muerte iba a convertir en una especie de testamento literario, Italo Calvino ideó seis propuestas para la literatura del próximo milenio: «leggerezza», «rapidità», «esatezza», «visibilità», «molteplicità», y la inédita «consistency». En realidad, dichas propuestas reivindicaban seis valores o cualidades que, para Calvino, hacían la literatura insustituible y garantizaban su vigencia más allá de las diversas transformaciones contextuales que implica una Historia cada vez más acelerada. Han pasado algo más de treinta años desde entonces, de los cuales dieciocho en dicho nuevo milenio: el nuestro. Por ello, y puesto que en todo ese tiempo se han publicado millares de títulos, muchos con la ambición de una modernidad cada vez puesta al día, parece oportuno intentar un balance crítico y prospectivo. ¿Cuáles han sido y son las orientaciones más significativas de la literatura contemporánea (la que se concibe como exploración, y no como mera producción estandarizada)? ¿Cuáles serían las más cargadas de futuro? En ellas, ¿cuál sería la parte de los valores perennes (como los que identificaba y defendía Calvino) y la de nuevos valores (del tipo que sean)? ¿En qué medida la literatura es y será…